Émerainville Ville verte

Mercredi 24 mars, séance de travail sur le terrain pour définir de futurs aménagements forestiers et urbains.

L’enjeu : donner toujours plus de place à la nature.
Cette séance réunissait élus (dont Denis Levron adjoint aux espaces publics), le directeur général des services, Didier Caulay, et des responsables de l’Agence des Espaces Verts, structure qui accompagne les collectivités d’Ile-de-France dans la sauvegarde et la valorisation des espaces naturels).

Plusieurs dossiers évoqués :

Les continuités forestières qui doivent pouvoir relier de façon naturelle le bois de Footel (forêt communale) au bois de Saint-Martin (bois appartenant à l’AEV).

Un chemin de grande randonnée sépare ces deux espaces : la réunion a permis de localiser plusieurs endroits de ce GR où des passages pourraient être aménagés dans les clôtures pour permettre aux promeneurs de passer du bois de Footel au bois de Saint-Martin d’une manière fluide et sécurisée.

Le futur de ce GR a également été évoqué : comment l’AEV peut-elle améliorer son entretien (en cas de fortes pluies le chemin est en effet vite inondé et donc impraticable) ?

Dernier dossier : Le réaménagement de l’espace naturel encombré au bout de l’avenue de la Convention.
la Ville souhaite que l’AEV détruise une butée de terre de remblai installée là (sur un terrain appartenant à l’AEV) il y a quelques années. La suppression de ce monticule inutile et le nettoyage du terrain permettront de créer une continuité traversante entre l’entrée du bois de Célie (boulevard du Clos de l’Aumône) et l’avenue de l’Europe.
#emerainville #villeverte #AEV