Emerainville, une ville écolo

Répondre
milou77
Messages : 7754
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Emerainville, une ville écolo

Message par milou77 » ven. 18 juin 2010 14:23

Comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir , il apparaît que notre commune fait dans l'écologie sans se référer pour autant aux mouvements écolos à la mode.

La commune a reçu hier d'après un article du Parisien , le "Grand prix de l'environnement 2010 des villes de l'Ile de France" dans la catégorie "gestion de l'ambiance, prévention des nuisances" , pas si mal pour une des plus petites communes ...

Que va dire l'opposition "écolo" si tant est qu'elle existe au Conseil Municipal ?

Lors d'un débat sur le projet d'Aménagement et de Développement Durable ( PADD ) le Maire, d'après le dernier tract de "Commune 'idée" aurait dit " je ne crois pas au réchauffement climatique, de toutes façons le développement durable n'est qu'un effet de mode"

Dans ce même tract , le mouvement devenu "Europe écologie" , suite aux paroles du Maire écrivait ceci " Cela est surprenant de la part d'un élu qui se vante de faire beaucoup pour la défense de l'écologie et d'avoir mis en place un Agenda 21 "

Il ne semble pas qu'il y ait "vantardise" , une telle récompense avec "Le" grand prix de l'environnement d'ile de France montre , plutôt que des paroles idéalistes, le résultat tangible et reconnu des actions entreprises pour le bien être des habitants et indirectement de la planète.

pikouique
Messages : 66
Inscription : lun. 16 nov. 2009 17:10
Localisation : malnoue

Message par pikouique » sam. 19 juin 2010 08:20

à ce sujet, ne serait-il pas judicieux d'installer des plaques photovoltaïques sur les gymnases, écoles, Mairie et l'Espace saint Exupéry?
je me doute que le coup serait élevé mais il y a une déduction sur les impôts et surtout, une économie réelle sur l'électricité.
je ne sais pas quel rendement nous pourrions avoir mais je pense que les économies seraient importantes.
Suis-je le premier à y penser? non, je ne crois pas, il doit donc y avoir une raison tangible à la non réalisation de ce projet.
Image

milou77
Messages : 7754
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Message par milou77 » sam. 19 juin 2010 11:02

Pikouine,

Je pense qu'il faudrait considérer 2 aspects :

1°/ Aspect Thechnico-économique:

La tu rentres dans le jeu des lobbies écolos-industriels qui ont réussi a faire racheter leur électricité produite en excès par EDF qui bien sur en plus de son Comité d'Entreprise incluera cela dans sa facture au reste de la population qui n'a pas les moyens d'investir.

Même avec le rachat par EDF , toutes les études montrent un amortissement sur 15 ans au mieux avec un ensoleillement moyen ( si je fais une étude en tant qu'industriel commerçant destinée à être publiée , je vais certainement prendre quelque chose comme l'année 1976... )... De plus dans leurs études ont ils tenu compte de l'angle l'incidence du rayonnement sur la surface ?

Toutes les études publiées sur les rayonnements et leur utilisation par des cellules à jonctions photovoltaïques sont basées sur une incidence nulle c'est à dire optimale à la verticale de la surface. Même si nos gymnases ou batiments municipaux ont à une moment de la journée une surface perpendiculaire au rayons solaires, cela ne représente qu'une très petite partie du temps et il me parait difficile d'envisager de faire tourner les batiments pour suivre le soleil comme cela se fait dans certaines centrales photovoltaïques.

Nous sommes en région Parisienne et je constate que sur mon parebrise il y a un dépot de suies qui n'est certes pas suffisant pour limiter la visibilité mais a nécessairement une influence sur le passage de la lumière, cela veut dire qu'une partie du rayonnement lumineux utile ( dans le visible entre 400 et 1000nm) sera absorbé sur les surfaces et n'atteindra jamais la jonction du semi-conducteur sauf à utiliser quelqu'un pour nettoyer en permanence.

Les surfaces sont composées de panneaux individuels raccordés entre eux électriquement . Les panneaux sont des sandwich comportant différentes couches assurant la rigidité, la production jusqu'à la couche de protection extérieure, le tout étant rendu étanche sur les bords par un jointoiement souple .

Imaginez vous vos joints de baignoire ou d'évier durer 15 ans même avec des matériaux très techniques et de plus dans des conditions d'agressivité extérieures ( UV, variations de température, pluies acides )?.. Si ces joints ne sont plus étanches, la cellule se corrode et à terme ne fonctionne plus provoquant également la chute de l'ensemble de celles qui y sont liées. Refaire ce joint relève du fabricant et vraisemblablement impossible donc : changement .

Les cellules photovoltaïques chargent des batteries qui ont une durée de vie en étant optimiste de 5 à 8 ans comme annoncé dans les études de l'ADEME réputée optimiste ... Si on prenait des batteries au plomb comme dans nos voitures, il faudrait les changer tous les 4 à 6 ans et les mettre dans un local ventilé du fait de l'hydrogène produit lors de la charge ... Un surcoût non négligeable.

Et comme tous ces composants sont produits en Asie ou du moins ailleurs que chez nous, très peu de richesse est générée chez nous juste celle des financiers , des installateurs et des importateurs !

2°/ L'aspect écologique :

Une centrale nucléaire, mis à part sa mini-centrale fossile de secours est certainement le système le plus écolo de production d'électricité en ne générant aucun rejet immédiat sinon de l'eau chaude... est ce pour autant réellement un système écolo quand on prend en compte la globalité d'un tel système depuis la production d'oxyde d'uranium en Afrique , son transport, son enrichissement, puis son retraitement et l'enfouissement des déchets radio-actifs pour les dizaines de siècles à venir ....

Si on prend en compte ce qui touche l'écologie dans la production des cellules et de ce qui les accompagne c'est à dire les batteries nécéssaire pour pallier à la discontinuité de production, le bilan éclogique ne va certainement pas être très positif ...

Ces composants sont produits dans des pays "démocratiques" qui en sont plus à une économie de subsistance que de confort et ou l'écologie est le cadet des soucis des dirigeants.

Pourquoi les gros fabricants IBM/Altis , Motorola, Raythéon, SGS ont tous délocalisés d'Europe ? Les contraintes écologiques et de sécurité dans nos pays sont devenues trop fortes malgré les éxonérations de taxe ou dérogation aux normes de pollution.

Pourtant, nous bénéficions de ressources de qualité en eau et même si on les a autorisés à pomper dans les nappes "néocomiennes" pour lesquelles il faudra des siècles de reconstitution comme IBM pour un total de 1,2 Mio de M3 par an , le coût d'un traitement "total" aux philippines ou en Chine à partir des eaux souillées de la mousson sont devenues plus intérressantes. On peut avoir des rejets fluorés dans la nature comme on veut ! Et puis c'est pas dangereux, la preuve les occidentaux en mettent dans leurs dentifrices alors ou est le problème ...

Que fera t'on des batteries Lithium alors que nous sommes dans l'incapacité de les recycler avec un coût économique acceptable actuellement ? Les enverra t'on en Afrique se faire enfouir ...






Pour ma part, je considère qu'une telle dépense sera très certainement une belle image électorale racoleuse, fera certainement partie du programme de nos bobos-écolos silencieux actuellement mais qui va nous coûter la peau des fesses à terme sans avoir un réel bilan écologique positif.

En fait Pikouine, c'est une peu comme l'employé qui vient voir son patron pour lui demander de l'augmentation et qui se voit répondre : je vais vous trouver un appartement moins cher ! C'est pas totalement idiot car au lieu d'une dépense récurante mensuelle sur un salaire , il y a une démarche unique dans le changement d'appartement qui amène finalement à une économie et un mieux être avec le même salaire... c'est démago n'est ce pas !

Je pense qu'il est plutôt indiqué d'analyser l'existant , de changer nos habitudes de consommation , de modifier et d'isoler nos batiments qui ne correspondent plus aux conditions acceptables pour une consommation raisonnable.

C'est un "one shot" on paye une fois pour un résultat sans entre ouvrir une boite de Pandore en besoins financiers pour l'avenir que personne ne peut chiffrer.

Le Maire
Messages : 150
Inscription : mer. 18 févr. 2009 14:11

Message par Le Maire » sam. 19 juin 2010 17:57

Ce ne sont pas ceux qui parlent le plus ou le mieux qui agissent convenablement et efficacement.
L’article du Parisien sur le grand prix d’environnement attribué à la ville d’Emerainville, est comme d’habitude partiellement faux et cela m’agace prodigieusement.
Oui la notre ville a reçu la récompense que ce journal annonce, mais ce n’est pas la première et lorsque je lis dans le même article que nous allons commencer un agenda 21, je suis sidéré de la méconnaissance du journaliste.
L’agenda 21 existe depuis 1997 (2 ans après notre arrivée à la tête de la commune)
la dernière réunion, sur ce sujet, date de 02 2010 et les personnes intéressées peuvent me demander le compte rendu
Pour ce qui est du chauffage solaire, de nombreuses études ont été faites par les services municipaux Peut être est-ce l’avenir mais, aujourd’hui, le retour sur investissement est compris entre 15 et 20 ans, sans compter l’obsolescence des matériels et les difficultés d’avoir du personnel qualifié en cas de problème.
La décision a donc été prise de ne pas s’engager pour l'instant dans ce genre d’investissement. Attendre et voir

milou77
Messages : 7754
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Message par milou77 » sam. 19 juin 2010 18:19

Merci monsieur le Maire, voila qui a le mérite d'être clair ...

Michel Morin
Messages : 2510
Inscription : lun. 16 janv. 2006 19:26
Localisation : Emerainville (Bourg)
Contact :

Message par Michel Morin » sam. 19 juin 2010 19:41

Pour une fois, je suis d'accord avec Milou; le photovoltaïque c'est une vaste fumisterie! J'ai un collègue qui s'est fait refourguer pour 30.000€ de cette daube, c'est (insulte interdite) car le serais à la retraite dans 13 ans (voir un peu plus mais c'est un autre débat), je ne le verrais pas avoir son retour sur investissement!
Politique ultra libérale: l'ULEM en a rêvée, Macron la fait!

milou77
Messages : 7754
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Message par milou77 » dim. 20 juin 2010 09:42

Mike , content de voir que nous ne sommes pas toujours en désaccord .

Ce qui me gêne le plus, c'est que les installations sont subventionnées par l'état ( l'état c'est nous ) et donc c'est nous les cochons de payeurs qui payons 2 fois en participant aux profits des entreprises concernées avec nos impôts et en plus EdF nous fait payer le KW en tenant compte du fait qu'il rachète 3 fois plus cher les précieux KW écolos ainsi produits ...

Quand je vois les pub télé pour le Photovoltaïque, vu le coût de la réalisation professionnelle des spots plus le coût de l'espace, ça respire la santé ... Ils doivent en pièger des gogos !

Le pire, c'est que je crains que les futurs candidats écolos aux municipales désirent montrer leur appartenance à leur mouvement. Non pas parce que je crains qu'ils installent des toilettes sèches, fabriquent du compost au fond du jardin ou y élèvent une chèvre, mais bien plus parceque ça me dérangerait profondement d'avoir quelque part financé leur installation.

Pour moi c'est "anti-social" de se faire payer quelque chose par quelqu'un qui ne s'en rend même pas compte ... en fait n'est ce pas ce que nos politiques font toute la journée, les uns avec des chaussures de luxe, les autres avec des voyages en Chine comme nos amis du SAN ou encore des cigares comme récemment un sous ministre ?

Sans vouloir amener une quelconque note en relation avec les races , je ferais quand même un parallèle entre les zones ou le photovoltaïque a un intérèt du fait de l'ensoleillement donc du rendement des installations avec la teinte de la peau des habitants autochtones.

Ne pas oublier que nous sommes avant tout des animaux qui s'adaptent aux conditions de vie locale ou si elles ne conviennent pas qui migrent. Même si aujourd'hui nous avons des habits , notre peau reflète les conditions climatiques auxquelles l'évolution l'a modelée pour résister.

-Dans les pays traditionnellement de souche à peau blanche comme chez nous au dessus de la Loire et en Europe du Nord , tu peux oublier le solaire, s'il y avait assez d'ensoleillement nous aurions une autre teinte.

-La ou les gens sont plus ou moins "bronzés", c'est à dire que leur peau change visiblement de couleur selon la saison de blanc crème à chocolat ça peut avoir un intérèt. C'est le cas dans les pays du sud de chez nous et de l'Europe , la ou il y a le vignoble Européen ( il ne faut pas croire que la teinte rougeatre est toujours due à la consommation de Vin ... )

-La ou les gens sont non plus bronzés, mais "burinés" et "teintés" dans la masse, le solaire peut avoir sa place en photovoltaïque mais plus certainement en production d'eau chaude dont malheureusement le plus souvent ils n'ont que faire n'ayant pas à chauffer les habitations mais plus critique n'ayant surtout pas d'eau...c'est le cas de la zone Indo-Africaine

Attention, j'ai bien dit qu'il fallait considérer la population traditionnelle native de la région, et, par exemple il ne faut pas croire au vu de la population dans les rues le vendredi que le solaire aurait sa place à la Goutte d'Or ... ce ne sont pas des autochtones, ce que l'on voit sur les chaussées sont juste des migrants marquant leur nouveau territoire.

Donc si je suis ma théorie, Emerainville étant au dessus de la Loire, le solaire ne peut que rester marginal !

milou77
Messages : 7754
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Message par milou77 » dim. 20 juin 2010 17:58

C'est un peu tristounet ton message Marmoulette, ça doit être l'expulsion du gentil Anelka de l'équipe qui représente la France en Afrique du Sud devant des milliards de spectateurs....

J'avais effectivement lu et compris lors des dernières municipales qu'il était reproché à la municipalité par les 2 candidats de gauche ( à une époque ou "Europe écologie" n'existait pas encore ) de ne pas dépenser assez et en plus, immobilisme indiscutable en dépensant moins que ce qui était prévu au budget ...Le déficit serait il un signe reconnu de bonne gestion ? Vu celui de la nation et du SAN pour ne parler que d'eux , cela semble être effectivement le cas dans notre beau Pays et dans ce cas il va falloir revoir les cours d'économie !

Il y a semble t'il des visions très différentes de la gestion d'une commune ou d'une organisation selon que l'on regarde la scène de droite ou de gauche mais , en ce qui nous concerne, pourquoi des écolos seraient ils nécéssairement de gauche ? La gauche devrait elle avoir le monopole de l'écologie ?

Et puis qui se souviendra de Raymond aux prochaines municipales ?

milou77
Messages : 7754
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Message par milou77 » ven. 2 juil. 2010 08:58

Atention aux démarcheurs !

Il y a actuellement des personnes qui démarchent à domicile se recommandant soit disant du Conseil Régional ...

En fait ces personnes essayent de vendre des panneaux solaires sous couvert que le Conseil Régional donnerait des aides pour les installations.

Pour répondre à la question sur le manque d'ensoleillement de la région, ils répliquent que ce qui compte ce n'est pas le soleil mais la clarté et que nous sommes très bien placés comparativement même au régions du Sud de la France .... de plus la position par rapport au soleil n'a pas d'importance et vous pouvez même en installer sur vos murs quelque soit l'orientation.... nous ne parlons pas d'alimenter une calculatrice d'écolier mais de produire de l'énergie ! vous y croyez ?

Et finalement quand vous leur demandez leur carte d'acréditation du Conseil Régional et le nom de leur société , ils balbutient et vont vers le prochain pavillon ...

Michel Morin
Messages : 2510
Inscription : lun. 16 janv. 2006 19:26
Localisation : Emerainville (Bourg)
Contact :

Message par Michel Morin » ven. 2 juil. 2010 10:25

Tant qu'il y aura des pigeons, il y aura des renards!

Je me souviens d'un démarcheur téléphonique qui voulait me refourguer une pompe à chaleur à accrocher au mur de l'immeuble à l'extérieur! :shock:

Quand je lui ai demandé si le conseil syndical était au courant et d'accord, il m'a dit que oui il n'y avait pas de souci! Seul petit problème, j'étais président du conseil syndical! :lol: :lol: :lol:
Politique ultra libérale: l'ULEM en a rêvée, Macron la fait!

Répondre