LA PRESSE EN FOLIE

Durant la période électorale, le forum est verrouillé. Il ne vous est plus possible d'y poster ni de répondre aux messages mais vous pouvez accéder aux messages existants. Il sera de nouveau accessible fin mars 2020.
Le Maire
Messages : 149
Inscription : mer. 18 févr. 2009 14:11

LA PRESSE EN FOLIE

Message par Le Maire » dim. 6 janv. 2019 11:36

Dans son numéro papier du samedi 29 décembre 2018, le titre du Parisien affirmait que "j’augmentais mon salaire".
Dans son numéro Internet du 28 décembre 2018 le même article du même Parisien, avait pour titre," l’opposant PS attaque le maire sur son salaire."
Je ne reviendrai pas sur la modicité des sommes qui intitulées indemnités de fonction sont censées dédommager les maires de leurs efforts, mais le journal devrait savoir que les salaires obéissent à des lois et que parmi ces lois figurent les majorations des heures supplémentaires et des heures de nuit (ce qui bien évidemment n'existe pas pour les élus municipaux)
Le terme salaire ne correspond donc pas à la réalité juridique et il convient d’employer le terme indemnité de fonction.
En fait, les motivations des maires, pour conquérir une commune sont à ma connaissance les suivantes :
-tremplin pour obtenir de son parti politique, différents mandats plus rémunérateurs et avec moins de responsabilité
- amour de sa ville et besoin de modifier les choses pour les rendre plus acceptables
Jamais les faibles indemnisations n’ont été une des motivations de la conquête du pouvoir municipal dans une ville comme EMERAINVILLE et Monsieur IMPELLIZZIERI devrait bien le savoir lui qui percevait beaucoup plus, avec beaucoup moins de travail et pratiquement aucune responsabilité lorsqu'il était conseiller régional. (il n’a jamais demandé la diminution de ses indemnités et pourtant la situation de la région était catastrophique en son temps)
Dans notre budget, les indemnités des élus représentent à peine 1% des frais de fonctionnement de la ville.
Même si le sujet est délicat et si des démagogues peuvent en profiter, la suppression de ces indemnités ne serait que symbolique et ne rétablirait pas les comptes de notre commune, comptes qui ne posent par ailleurs aucun problème actuellement et depuis 2001. (Mais je doute que le leader socialiste le sache compte tenu de l’inexistence de son travail en mairie.)
A Emerainville, aucune voiture de fonction pour les élus, aucun avantage, hors indemnités et il suffit de comparer les comptes pour constater que le secrétariat particulier du maire a disparu depuis 95, et que la consommation d’alcool, petits fours et autres festivités réservées aux élus avant notre arrivée ont été totalement supprimées
Quelle mouche a donc piqué le conseiller socialiste pour contester une situation vieille de plus de 18 ans ?
Il ferait mieux de gérer convenablement son équipe (4 élus), équipe qui est aux abonnés absents dans toutes les commissions de travail, dans tous les rendez-vous municipaux importants, dans toutes les fêtes, dans toutes les commémorations, dans toute la ville ?
La totalité de son groupe n’est même pas présente au conseil municipal et les élus absents ne laissent plus de pouvoir à ceux qui réussissent à venir aux réunions 1 fois sur 20.
Naturellement je n’invente rien et les feuilles de présences à toutes les commissions sont à la disposition des emerainvillois sur simple demande.
Nous n'avons aucune leçon à recevoir de ces élus de pacotilles qui n’existent plus depuis 2014, date de leur défaite électorale et qui n'ont depuis jamais représenté dignement leurs électeurs.
Nous espérons qu'avec un bilan pareil monsieur IMPELLIZZIERI n'osera pas se représenter.

milou77
Messages : 7740
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: LA PRESSE EN FOLIE

Message par milou77 » lun. 7 janv. 2019 08:58

Le Maire a écrit :
dim. 6 janv. 2019 11:36
Nous espérons qu'avec un bilan pareil monsieur IMPELLIZZIERI n'osera pas se représenter.
On parie ? ...Et si c'était lui le "marcheur masqué" pour les prochaines ...

Le Maire
Messages : 149
Inscription : mer. 18 févr. 2009 14:11

Re: LA PRESSE EN FOLIE

Message par Le Maire » lun. 7 janv. 2019 11:05

non, non je ne parie pas, j'aurais trop peur de perdre.
Mais j'espère que les électeurs voteront en connaissance de cause

au comptoir
Messages : 3315
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: LA PRESSE EN FOLIE

Message par au comptoir » dim. 12 mai 2019 20:15

Gérer une ville de taille moyenne est un véritable plaisir même si ce n’est pas bon pour sa carrière et donc pour les élus qui veulent réussir politiquement .
Les journaux ne vous accordent pas la place que souvent vous méritez, la gestion de votre commune n’intéressant que peu d électeurs pour devenir députés, sénateurs.
J’aime lire les pages régionales du Parisien même si je suis rarement d’accord avec les articles qui y figurent.
-L’importance donnée à certains faits m’étonne.
Ainsi la première page pour la manifestation comprenant uniquement les 25 voisins de monsieur HULEUX, pour l’enlèvement de la terre déposée devant IBIS.
Manifestation contre qui ?
-Les articles sur des décisions prises par les municipalités des villes plus peuplées que la nôtre m’amusent, car elles sont mises en place depuis plusieurs années chez nous
Ainsi dans le parisien du 10 mai 2019, nous apprenons que LOGNES instaure des zones bleues avec un régime spécial pour ses habitants.
NOUS ÉTIONS ENCORE UNE FOIS EN AVANCE CAR CETTE ZONE EXISTE A EMERAINVILLE DEPUIS DÉJÀ PLUSIEURS ANNÉES

Quant à nos verts locaux, vont-ils demander un rendez-vous au préfet pour annuler cette décision municipale, comme ils l’ont fait pour Emerainville ?
Ainsi dans d'autres éditions, des articles s’émerveillent de la constitution d’une PM dans une ville proche
NOTRE POLICE MUNICIPALE DATE DE LA FIN DES ANNÉES 1990
Les oppositions de gauche, le SAN socialiste puis la communauté du val maubuée socialiste en ont fait des tonnes et Emerainville était considérée à l'époque comme une ville d’extrême droite.
Et puis tous ces rêveurs, ont fini par créer dans leur citée des services de sécurité.
Il y a peu, le Parisien nous annonçait comme un événement majeur, que certaines des polices municipales des villes nous entourant allaient être armées.
Horreur !!!
Un peu plus tard, dans une autre édition plus tardive une nouvelle éclatante nous fut donnée : un système de vidéo surveillance serait installé dans ces mêmes villes.
EMERAINVILLE POSSÈDE TOUT CELA DEPUIS DES LUSTRES ET DES LUSTRES
Mais où sont les milices municipales et le big brother, dénoncés à l’époque par nos oppositions ?
Ce qui se passe dans le domaine de la sécurité est identique dans le domaine de l’environnement
Ainsi nous avons une maison de l’environnement depuis des années.
Mais personne n’en parle, alors que des articles dithyrambiques sont consacrés dans la presse à la maison de l’environnement itinérante de PVM
Etc …
EN CONCLUSION SI NOUS AVONS LES OPPOSITIONS LES PLUS BÊTES DES COMMUNES DE PARIS VALLÉE DE LA MARNE, NOUS SOMMES EN AVANCE DANS DE NOMBREUX DOMAINES CAR NOUS NE SOMMES PAS LIGOTES PAR DES DOCTRINES POLITIQUES ;

au comptoir
Messages : 3315
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: LA PRESSE EN FOLIE

Message par au comptoir » sam. 17 août 2019 10:41

Nous savons que la presse, nationale ou régionale, écrit n’importe quoi pour vendre du papier et cherche à nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
Sur le parisien du 14 août 2019, dans les pages consacrées à la seine et marne, Margot ZAPARUCHA, journaliste de son état, affirme que les habitants de Pontault Combault ne sont pas bouleversés par le survol aérien de leur cité.
D’ailleurs deux pontalusiens, Abdel et Fatha installés à une terrasse d’un café PMU lui ont confirmé ce bien être. C’est une preuve non ?
Emerainvillois,toujours en train de rouspéter, de quoi vous plaignez vous donc ?
Certes, la piste d’atterrissage à Orly, doit d’être refaite, certes il n’y a rien à dire sur ces travaux, mais entendre avec plaisir ou sans désagrément, des Airbus ou des Boeing passer sur nos têtes à basse altitude ne peut être qu’une invention d’une journaliste débutante
Je parie que le ressenti d’Abdel et de Fatha est loin d’être majoritaire et que de nombreux autres habitants de notre ville voisine n’ont pas la même opinion.
Comme beaucoup d’Emerainvillois, ils ne baignent pas dans le bonheur

Verrouillé