COMMÉMORATIONS

au comptoir
Messages : 3301
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

COMMÉMORATIONS

Message par au comptoir » lun. 30 avr. 2018 15:21

Un dimanche triste et pluvieux pour la cérémonie en hommage aux déportés. Une trentaine de personnes dont l’unique survivant socialiste emerainvillois, mais aucun représentant des verts, ni le chef de file ni un membre de son équipe…. A la tête de la mairie il faudra qu’ils s’améliorent
Le devoir de mémoire est important mais il semble que le temps passant le nazisme, les camps de la mort, les génocides qui ont émaillé l’histoire du monde, disparaissent dans l’esprit des Français et ne servent plus qu’aux tribuns de gauche pour des effets de manches.
Traiter les gens de nazis, de fascistes et dans une moindre mesure de copains de Marine, permet d’éviter un débat prolongé dans lequel il convient d’amener des éléments et des justifications
C’est la raison pour laquelle aujourd’hui ces insultes sont accommodées à toutes les sauces, par des gens qui pour la plupart d’entre ne savent pas ce qu’elles représentent.
Une trentaine de personnes, une quinzaine d’élus, trois employés municipaux……… Il est peut-être temps de revoir toutes ces cérémonies qui ne représentent plus grand-chose aujourd’hui dans l’esprit des Français
Monsieur Macron, notre président réformateur, devrait s’inspirer d’une idée lancée par Monsieur Giscard d’Estaing qui désirait une cérémonie annuelle unique à la gloire du peuple français et de son armée, cérémonie qui remplacerait avantageusement, le 8 mai, le 11 novembre, la fin de la guerre d’Algérie, l’hommage aux déportés et qui nous permettrait de fêter aussi Bouvines, Jemappes, Austerlitz etc.
ATION

au comptoir
Messages : 3301
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: COMMÉMORATIONS

Message par au comptoir » ven. 2 nov. 2018 10:30

Il ne faut pas mélanger les genres, multiplier les lois mémorielles et confondre histoire et politique.
Comment peut-on célébrer le 11 novembre, comment peut-on célébrer la victoire de Verdun, sans laquelle la ville de Paris eut été envahie par les troupes du Kaiser, sans nommer son vainqueur le maréchal Pétain ?
Comment peut-on analyser la défaite et l’humiliation de l’armée française en 1940, sans mentionner que le gouvernement français de l’époque appela au pouvoir le maréchal et que l’Assemblée nationale (chambre des députés et Sénat) composée majoritairement d’hommes de gauche lui conféra les pleins pouvoirs (569 voix pour, 80 contre, et 20 abstentions).
Comment peut-on ne pas reconnaître que le maréchal Pétain obtint d’Hitler des conditions de paix, avantageuses avec même la création d’une zone libre.
Certes durant l’occupation, il s’institua, entre l’État français et le pouvoir allemand une collaboration, parfois forcée, parfois acceptée, et parfois, même pas demandée par l’occupant.
Cette période de la vie Pétain est naturellement condamnable et a été sanctionnée justement, mais ne peut pas faire oublier la victoire de Verdun.
Les marges de liberté de l’État français étaient des plus restreintes, la situation politique particulièrement embrouillée et c’est d’ailleurs ainsi que François Mitterrand, la Jeanne d’Arc du socialisme français a passé une partie de la guerre à Vichy, a été décoré de la francisque, et s’est retrouvé en bon politique et en bon jésuite qu’il était dans le camp des résistants lors de la victoire finale.

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: COMMÉMORATIONS

Message par milou77 » lun. 12 nov. 2018 18:39

Autant le devoir de mémoire me parait indispensable et faire partie de l'éducation, autant la fête à Macron que nous avons subi dimanche m'a été totalement insupportable ...

Le boléro de Ravel n'avait pas sa place dans cette atmosphère de recueillement , n'y avait il que des africains dans les batailles de 14-18 pour que seule, une béninoise puisse représenter des poilus ? pourquoi n'y avait il pas de chants militaires simplement Anglais et Français ?

C'est sur que la France d'en haut s'est fait plaisir confortablement installée pour écouter notre Président ... Mais malheureusement pour lui et sa prof de théâtre, n'est pas Malraux qui veut !

N'oublions pas que ce sont des chefs d'état qui ont déclenchés les guerres et il y en avait un wagon sur les champs Elysées dont la plupart n'en avaient visiblement que faire de tout ce décorum digne des vieilles coutumes reniées par les marcheurs ... Et ce sera un d'eux qui déclenchera la prochaine car prochaine il y aura !

Nous avons des monuments aux morts dans chaque ville ou village sur lesquels sont gravés les noms des morts pour la France des 2 dernières guerres,. Pourtant il n'y a pas un monument pour 14-18 et un pour 39-45 et encore moins de commémoration pour les morts de 1870-1871 tout aussi méritants ... Et bien sur rien pour ceux de la "non-guerre" d'Algérie ...

Une journée de mémoire en respect et souvenir des héros malheureux des guerres passées me parait plus adapté à l'évolution car trop de commémorations dans le style de celles de la semaine tuent les commémorations. C'est du moins mon avis personnel car si les 2 premiers jours elles ont été bien perçues l'intérèt à sombré dans le monotone du quotidien de la France d'en bas ... Même les commentateurs TV ne savaient pas comment meubler le vide !

Heureusement qu'il y a eu la Femen pour agrémenter la montée des Champs Elysées des berlines de Trump .. Pas de risques selon Castaner , mais Imaginons qu'elle ait eu des prothèses moulées en plastic avec ses tétons comme détonateurs et nous aurions eu un bel incident diplomatique ...

Répondre