Chers amis électeurs

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: Chers amis électeurs

Message par milou77 » ven. 31 mai 2019 09:21

Homo erectus a écrit :
jeu. 30 mai 2019 14:53
Le programme présenté aux électeurs devra comprendre un programme pour l’intercommunalité, l’importance des compétences de cette dernière, ses difficultés financières actuelles et à venir, nécessitent cette procédure, afin de ne pas tromper le contribuable .
PVM pour les Emerainvillois , c'est un peu comme l'Europe pour les Français ... Un "machin" dont pas grand monde peu dire ce qu'il fait, ce qu'il coûte et surtout vu l'état des comptes ce qu'il va coûter aux contribuables de l'agglo dans les années à venir ...

Pas simple d'expliquer , mais je pense que ce sera nécessaire et de manière simple pour que les électeurs se rendent compte de l'importance de cette structure dans laquelle nous sommes minoritaires et noyés de fait !

C'est comme l'Europe qui peut améliorer les performances de ses voitures et réduire les émissions de gaz à effet de serre , si les Chinois et les Indous ne font rien nos efforts seront inutiles dans le bilan global ...

Même si Emerainville est et reste un modèle de bonne gestion au niveau municipal , si PVM continue à dépenser de façon "socialiste" nous allons devoir payer !

Macron a fait un programme pour changer l'Europe pour plaire à ses électeurs sachant parfaitement que c'était utopique et que ça ne se fera pas !

Tout comme notre vers qui voulait supprimer la PM pour plaire aux gentils délinquants du Clos !

Alors, je pense que pour garder de la crédibilité il ne faut pas faire de programme dont on sait déjà que la mise en oeuvre ne pourra se faire du fait de n'être qu'une "vibration" dans la communauté d'agglo ...

Expliquer et dénoncer les déviances est réaliste, vouloir changer le système reste utopique et du domaine du rève.

Homo erectus
Messages : 49
Inscription : mer. 6 févr. 2019 13:56

Re: Chers amis électeurs

Message par Homo erectus » ven. 31 mai 2019 10:43

tu as raison et pas raison à la fois
faire un programme au niveau de l'intercommunalité ne changera pas les choses si la majorité actuelle (les vieux socialistes du SAN) continue à gérer cette collectivité.
Mais il faut que l''électeur qui ne connait pas PVM puisse en lisant le programme commencer à se faire une idée de l'importance de l'intercommunalité, de ses compétences, et des impôts qu'il paie pour compenser les erreurs de gestion des politiques au pouvoir.
Et puis, les socialistes n'existant plus, il se peut que les nouveaux venus soient de bons gestionnaires ayant une vue sur le devenir de plus de 250 00O personnes

Homo erectus
Messages : 49
Inscription : mer. 6 févr. 2019 13:56

Re: Chers amis électeurs

Message par Homo erectus » jeu. 27 juin 2019 13:52

Les vacances, la seconde principale préoccupation des français, après la retraite arrivent.

Notre pays va être paralysé pendant deux mois, et bien chanceux celui qui trouvera une entreprise pour réparer la toiture ou la façade de son immeuble.

En juillet et août, la maladie grave est totalement déconseillée, nos hôpitaux déjà en sous-effectifs tout au long de l’année sont totalement déserts en juillet et en août.

Le francilien qui ne supporte pas la canicule, va passer ses vacances dans le sud, où il fait naturellement beaucoup plus chaud que dans le bassin parisien mais la chaleur ne l’incommode pas car elle n’est pas de chez lui.

Les villes ne connaissent pas les vacances, et si la paperasserie diminue en juillet et en août, les actions à faire restent identiques, et doivent être réalisées avec moins de personnel.
Bonnes vacances à tous.

Le Maire
Messages : 142
Inscription : mer. 18 févr. 2009 14:11

Re: Chers amis électeurs

Message par Le Maire » sam. 29 juin 2019 16:10

Tous les mardi soir, de 18 h à 20 h, dans le cadre de l’opération « allo monsieur le Maire », opération qui date de plusieurs années, les Emerainvillois, me font part , de leurs préoccupations.

Les critiques, les demandes, sont très majoritairement d’essence sociale et portent surtout sur les logements.

Chaque année dans notre pays, les créations de logements sociaux, sont inférieures aux besoins de la population pour des raisons simples et évidentes :
- Une insuffisance de moyen financier,
- Une complexité des textes qui régissent le secteur, complexité qui entraîne le retrait des investisseurs privés.
Les textes censés améliorer et rendre plus efficace le secteur de la construction, sont tous de portée générale et ignorent les réalités locales. En nombre excessif, ils se chevauchent, s’entrelacent, et finissent par se contredire.

A ce jour, les élus d’Émerainville, ville comprise dans la zone de bruit de l’aérodrome Lognes/Émerainville, ne peuvent pratiquement plus construire des immeubles sociaux, la législation sur les zones de bruit leur interdisant.

Dans le même temps, la même ville, est soumise à la loi SRU, qui l’oblige à posséder, au minimum 25 % de logement sociaux, alors qu’elle en possède 24 % à peu près.

Cette situation, est évidemment difficile à comprendre, d’autant plus que l’interlocuteur téléphonique, ignore très souvent les règles d’attribution des logements HLM.
-Chaque immeuble est divisé en trois contingents, comprenant chacun des appartements numérotés (15 % pour la commune, 35 % pour la préfecture, 50% pour le 1% patronal)
La mairie peut seulement présenter des candidats, lorsque l’un des appartements compris dans son contingent se libère. Les candidatures présentées sont examinées par une commission d’attribution dans laquelle la mairie n’est pas majoritaire.
Les principaux critères d’attributions sont les suivants :
- le bénéficiaire ne doit pas être trop "riche" (il n’a pas sa place dans le secteur social.) ni trop "pauvre", car il doit pouvoir payer son loyer.
- L’appartement demandé doit être compatible avec la structure de la famille (impossibilité de donner un trois pièces à un célibataire ou un studio à une famille de 3 personnes)
Évidemment, toutes ses conditions d’attribution sont très strictes pour le contingent municipal, mais beaucoup plus souple pour le contingent de l’état.

Le Maire
Messages : 142
Inscription : mer. 18 févr. 2009 14:11

Re: Chers amis électeurs

Message par Le Maire » dim. 7 juil. 2019 10:02

Le temps des vacances

Le temps des vacances est arrivé, la France pendant deux mois, va tourner au ralenti. La période est idéale pour analyser le passé et réfléchir à l’avenir.

Située à 25 km de Paris, Émerainville, petite ville de 8 000 habitants, a conservé des espaces boisés considérables, (Surface totale de la ville : 545 ha, Surface des espaces boisés : 184,95 ha, surface Sites naturels protégés (forêts) : 117,70 ha).
Elle possède un urbanisme de qualité avec cependant une zone de non-droit qui réduite à sa plus simple expression ne nuit plus au reste de la ville.

Dans le val Maubuée, elle est pionnière dans de nombreux domaines (police municipale, installation de vidéo-surveillance, maison de l’environnement...)
Son secteur associatif sportif, social, artistique est considérable (2 151 adhérents associatifs,)

Sa situation financière est saine, son endettement faible et elle supportera mieux que d’autres la pénurie financière, qui se profile à l’horizon 2022/2023.

Globalement, tout ce qui est fait, par la municipalité, pour les Emerainvillois est satisfaisant, et les problèmes futurs de la ville sont et seront dus, dans l’avenir à des décisions prises par l’état, la région ou l’intercommunalité.

1-Ainsi notre ville est bordée par l’autoroute A4, par la 104 et le premier diagnostic du plan air/énergie indique que l’air que nous respirons n’est pas de bonne qualité (particules fines, ozone, dioxyde d'azote)

2-Ainsi, notre ville a été classé zone de bruit, à plus de 50 % de sa surface totale, à cause de l’aérodrome de Lognes/Émerainville.
Il conviendra dans l’avenir de suivre avec attention l’évolution du trafic afin que le bruit ne devienne pas insupportable.

3-L’avenir de la base Garmatex et de la plaine nord qui jouxte la réserve naturelle municipale, n’est toujours pas clairement fixée.
Notre ville qui n’est pas propriétaire des terrains concernés désire cependant se servir d’une partie de sa surface pour y réaliser une liaison entre le bois de Célie et notre réserve naturelle. Quant à la plaine nord, notre municipalité désire y bâtir une ferme et y pratiquer l’agriculture biologique.

4 Intercommunalité PVM depuis 2016 date de sa création, n’a jamais eu d’unité territoriale jamais de plan de territoire et présente une situation financière, pour le moins inquiétant.
Le principe même de l’intercommunalité (les élus étant issus des listes municipales cherchent avant tout l’intérêt de leur ville) ne permet pas la mise en place d’une politique à l’échelon du territoire.

Pourtant, l’intercommunalité, possède de plus en plus de compétences dans des domaines de plus en plus nombreux et par exemple elle tente de nous imposer actuellement des habitations supplémentaires sur notre territoire alors que la législation sur la zone de bruit nous interdit de construire.

Répondre