LES VERTS

Durant la période électorale, le forum est verrouillé. Il ne vous est plus possible d'y poster ni de répondre aux messages mais vous pouvez accéder aux messages existants. Il sera de nouveau accessible fin mars 2020.
Le Maire
Messages : 149
Inscription : mer. 18 févr. 2009 14:11

Re: LES VERTS

Message par Le Maire » mer. 7 août 2019 18:51

Après des jugements forts divers sur ma personne, sur mes capacités, sur ma manière de gérer la commune et de diriger une équipe, me voilà accusé, phénomène de mode, d’être un climato sceptique.
Pour moi un climato septique est une personne qui refuse le réchauffement climatique alors qu’il suffit d’ouvrir les yeux pour constater un phénomène qui a toujours existé depuis la création de la terre. (périodes glaciaires puis périodes inter glaciaires..)
Ma différence avec les adeptes de la nouvelle religion réside dans le fait que je ne pense pas que l’homme soit le responsable à 100 % de ce réchauffement dont personne ne connait bien tous les éléments variables qui y contribuent.
La pollution générée par notre pays est infime, les normes et les taxes que nous impose notre gouvernement (sous un prétexte fallacieux, mais en réalité pour remplir ses caisses), mettent en péril notre activité économique et notre niveau de vie, voire notre influence dans le monde.
Je ne veux pas servir de modèle à n’importe quel prix. Je ne veux pas supporter des contraintes inutiles, je veux bien faire un effort, mais un effort partagé avec les autres peuples.
Sans accord avec la Chine, l’Inde, les USA, le Brésil….la plupart de nos « restrictions » ne servent rigoureusement à rien, sauf à nous pourrir la vie et à faire le bonheur de nos nouveaux prêtres qui se prennent pour des rois.(sans parler de la concurrence étrangère qui rigole)

Homo erectus
Messages : 67
Inscription : mer. 6 févr. 2019 13:56

Re: LES VERTS

Message par Homo erectus » ven. 9 août 2019 14:49

Le XXe siècle, du moins pour sa première moitié, fut le pire siècle que l’humanité ait connu.
Deux guerres, des millions de morts et un monde totalement à reconstruire.
La seconde partie de ce siècle maudit, fût à l’inverse un siècle d’innovations, de technologies et d’élévation générale du niveau de vie.
La jeunesse était conquérante, gaie, turbulente, heureuse de vivre dans un pays libre, démocratique, où chacun pouvait s’exprimer, sans risquer un procès à tout propos.
Au XXI ème, certaines associations Théodule, qui regroupent chacune péniblement une centaine de membres, font régner un climat de terreur, dans les médias et par exemple, en relisant certains discours du Général de Gaulle, cet illustre français, aurait terminé aujourd’hui, sa vie en prison.
Débarrassé de l’inquisition depuis quelques siècles, un nouveau clergé est apparu et le péché originel remis au goût du jour, car si Adam n’a peut-être pas croqué la pomme, aujourd’hui il la recouvre de pesticides.
L’homme du Moyen-âge, vivait dans l’angoisse de son salut et de sa descente en enfer, il était inquiet, peureux et subissait son passage, dans ce monde de douleur, en tremblant et en priant.
Au XXIe siècle, le français est triste, norme, il n’a plus de religion, il ne croit plus en son pays, en ses gouvernants, il est tombé dans l’individualisme exige toujours plus, des pouvoirs publics sans vouloir faire d’efforts supplémentaires.
Tout lui est dû, la fréquentation de ses semblables l’indispose, la gaîté et l’optimisme lui font horreur.
Il a peur de l’avenir et écoute avec passion, les médias qui lui servent avec délectation la soupe qu’il demande, et montent en épingle tout ce qui ne va pas, sans jamais aborder ce qui va.
Une canicule de trois-quatre jours en plein été et voilà le monde qui s’assèche, les nappes phréatique qui disparaissent et le manque d’eau, qui résulte de ces phénomènes, va tuer des millions et des millions de personnes.
Les illuminés du Moyen-âge qui prévoyaient la fin du monde à chaque éclipse solaire, les germains qui demandaient le sacrifice d’une vierge afin qu’Odin n’envoie pas le Kraken détruire leurs bateaux ont été remplacés par d’autres illuminés qui veulent la décroissance.
La demande est évidemment moins primaire mais les conséquences sur l’humanité seront beaucoup plus importantes car la famine risque de se généraliser, la recherche scientifique et notamment médicale de s’arrêter etc….
Bourrer de produits aux hormones avec des poumons encrassés par les particules fines, l’homme du 21è siècle, dans nos pays occidentaux, vie en moyenne jusqu’à 77 ans, la famine n’existe plus dans nos pays, elle a reculée dans le monde, notre niveau de vie n’a jamais était aussi élevé, notre système de santé est toujours l’un des meilleurs au monde et si tout n’est pas parfait, (et ne le sera jamais du reste) nous n’avons aucune raison de nous enfermer dans un pessimisme spécifique à notre pays.

Ali Baba le voleur
Messages : 9
Inscription : mer. 10 avr. 2019 14:01

Re: LES VERTS

Message par Ali Baba le voleur » lun. 12 août 2019 16:17

L’écologie
L’écologie est une promesse non tenue, promesse de faire de la politique autrement par l’écolo devenu depuis traîte à l’humanité.
Il a une maladie sans remède et comme il refuse de se soigner, persuader qu’il reste le seul borgne dans un monde d’aveugles, la tragi-comédie est complète.
Rien d’étonnant si le zombie fascine avec son simulacre d’existence son élan intellectuel et son exigence basique et impérieuse de rabaisser les vivants, les héros, les gentils à sa condition, il veut absolument nous décérébrer.
Le comble de l’écologiste, c’est qu’il est parfois intelligent, cultivé, mais, il brûlerait bien des livres et leurs auteurs avec, au nom d’un autre livre, d’une idéologie, ou de ce qui lui ont appris de grands maîtres tant il a le chic pour transformer sa grille de lecture en barreau de cage.
L’écologiste par excellence condamne sans appel immédiatement, sans circonstance atténuante, sur la seule foi des apparences que de surcroît, il ne fait qu’entrevoir entre ses œillères.
Il se montre zélé pour rayer ses semblables, incite aux lynchages, au nom de la vertu, des convenances et du respect.
Il chasse en meute et pense en troupeau.
Non-content de nous rendre malheureux, l’écologiste encombrant sera content de lui, inébranlable, immunisé contre l’hésitation, certain de son bon droit, il nous les brise sans se casser la tête.
Il prend ses croyances pour des vérités gravées dans le marbre, alors que nous savons que tout savoir est construit sur le sable.
L’écologiste sait tout mieux que vous, y compris ce que vous devez penser, ressentir, faire de vos dix doigts, comment vous devez manger, voter…..
Il sait mieux que vous qui vous êtes, et ce qui est bon pour vous, si vous n’êtes pas d’accord avec lui, il vous méprisera, vous insultera, vous placera au propre et au figuré. Plus vous essaierez de le réformer, plus vous le renforcerez.
Il sera alors trop content de se considérer comme une victime qui dérange, il a raison, il deviendra alors et de bonne foi, le héros de l’anticonformiste à plaindre et à admirer.

Homo erectus
Messages : 67
Inscription : mer. 6 févr. 2019 13:56

Re: LES VERTS

Message par Homo erectus » jeu. 15 août 2019 18:34

On peut se demander sur l’écologie, à quel moment nous sommes dans la science de la nature, ou dans la politique politicienne.
Les écolos, à force, de prédications angoissantes commencent à lasser sérieusement la population qui en a assez de ces discours de la peur.
Tout cela devient contre productif.
Le grand effondrement est déjà dans la Bible et quand nous écoutons un adepte de la nouvelle religion, il est excessivement difficile de faire un tri entre le scientifique qu’il voudrait être, le religieux qu’il est et le politique qui lui est nécessaire pour assurer ses fins de mois.
Quant à la transition énergétique dont on nous rabat les oreilles, elle n’a jamais eu lieu dans le passé, toutes les énergies nouvelles s’étant ajoutées aux énergies anciennes sans les remplacer totalement (le bois, le charbon, le pétrole, etc., )

Homo erectus
Messages : 67
Inscription : mer. 6 févr. 2019 13:56

Re: LES VERTS

Message par Homo erectus » sam. 17 août 2019 13:50

Les melons et les tomates n’ont plus de goût.
Les associations « Théodule » montent donc au créneau pour exiger de nouvelles normes.
On ne tient plus compte de la saisonnalité des légumes, (pour les tomates, août à octobre) et la beauté de la tomate a remplacé le goût.
Le problème provient du transport, la tomate devant être cueillie verte pour, avec les délais de transport (passage obligé par Rungis), arriver à peu près mûres, calibrées et resplendissantes à la grande surface du coin.
Évidemment la consommation uniquement des produits régionaux peut en supprimant les transports, permettre une récolte plus tardive et améliorer ainsi la qualité du produit.
Par contre cette forme d’organisation, diminuera le nombre d’articles proposés à la vente et il ne sera plus question, d’acheter des fruits ou des fleurs hors saison.
Donc plus de roses pour la saint Valentin mais des endives.... par exemple.
Heureusement, la régionalisation de notre consommation, n’est pas pour demain, mais il convient de saluer, cependant, la ténacité de nos élus municipaux, en pourparlers depuis plus de 20 ans avec l’Épamarne pour installer sur la plaine Nord, une ferme biologique et des cultures maraîchères, cultures qui supprimeront les risques de famine à venir dans notre cité.
Ne demandez rien aux verts locaux, ils ne savent pas où se trouve la fameuse plaine.
Les négociations actuelles semblent sur le point d’aboutir, depuis que cette fameuse plaine, jouxtant le château d’Émerainville a été classée en zone de bruit.
Évidemment tous ces problèmes, sont avant tout de nature économiques et passent sous silence (silence inadmissible par ailleurs) la souffrance des végétaux, dont l’être humain arrache les racines sans vergogne, les épluche, puis les découpe, avant de les faire parfois bouillir.
Il est absolument étonnant que les végans et les végétariens protestent contre la souffrance animale sans tenir compte de la souffrance végétale qui a été décrite dans le fameux bestseller « le cri de la carotte ».
Qu’en pensent nos verts locaux ? Seraient-ils sans cœur ?
Les végétaux ont des terminaisons nerveuses et souffrent. Il est temps de prendre enfin en compte cette souffrance inadmissible, à notre époque.
Les chercheurs en microbiologie du GIEEM (Groupement intercommunal d’Experts d’Emerainville –Malnoue), affirment que les plantes sont bien des organismes vivants et ont une certaine sensibilité qui se traduit par une potentielle réactivité, même si rien ne prouve actuellement qu’elles aient conscience d’elles-mêmes, des émotions ou des sensations.
Ces experts se basent sur des études réalisées dans notre potager high-tech, potager, inconnu de nos amis les verts locaux qui refusent d’y mettre les pieds
Verts ou pas, nous ne pouvons plus dans ces conditions continuer à râper les malheureuses carottes, à éplucher les pommes de terre et à fouler l’herbe en toute tranquillité sans penser aux souffrances horribles de ces pauvres légumes.
Une question se pose désormais. Si nous ne mangeons plus de viande et plus de légumes, que nous reste-t-il pour nous alimenter … des racines, des rhizomes ????
Seules nos verts locaux le savent et il convient de leur demander, à moins qu’ils ne l’écrivent dans leur programme électoral à venir

milou77
Messages : 7740
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: LES VERTS

Message par milou77 » sam. 17 août 2019 14:41

Homo erectus a écrit :
sam. 17 août 2019 13:50

Seules nos verts locaux le savent et il convient de leur demander, à moins qu’ils ne l’écrivent dans leur programme électoral à venir
Pour ce qui est du programme, laissons leur le temps de digérer les queues de homard , caviar et fruits de mer ... L'été n'efface pas tout même si le gouvernement assure qu'il n'a rien fait d'illégal ...

Mentir ou profiter du système au travers des largesses des fonds publics dans des repas somptueux pour les amis ou acheter un immeuble avec une garantie de loyers par une mutuelle Bretonne n'est pas en soi quelque chose de répréhensible légalement même si moralement c'est honteux ...

Même si les faits ne pourraient plus être opposables aujourd'hui du fait de la prescription, les preuves existent toujours et mentir même simplement par le silence ou l'abstention à une assemblée générale en présentant un bilan d'assos tout en le sachant faux n'est pas non plus moralement acceptable mais n'empêche visiblement pas d'y revenir quelques années plus tard ...

Les adhérents ont déjà gobé une couleuvre, alors d'autres ne devraient pas poser plus de problèmes : Plus c'est gros , plus ça passe !

Mais gérer une ville ne consiste pas simplement à gérer quelques sous traitants et un barbecue pour une minorité de participants ; ça ne permet pas l'amateurisme et encore moins ces comportements moralement inacceptables,

milou77
Messages : 7740
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: LES VERTS

Message par milou77 » mar. 20 août 2019 16:27

Difficile de comprendre le but réel des rumeurs propagées par nos Verts en ce qui concerne le re-démarrage de la base Garmatex et les nuisances annoncées qui devraient couvrir Emerainville d'une épaisse couche de poussière et rendre impossible les traversées de chaussées ...

Un extrait du dernier compte rendu du conseil municipal de juillet, document officiel lisible sur le site de la Mairie semble assez clair pour qui veut simplement lire la réalité actuelle prévue :

"Ce ne sont pas les chiffres mais l’interprétation des chiffres, les chiffres sont des choses que l’on peut discuter mais qui quelquefois sont incontournables. Monsieur HULEUX a pris le projet des « Carrières du Boulonnais » qui prévoit l’achat de trois hectares libres actuellement à GARMATEX. Les chiffres annoncés seraient ceux d’un développement sans faire fi de la majorité qui est vigilante. Sur les trois hectares, un n’est plus vendable parce qu’il y a été découvert des orchidées sauvages et donc cet hectare sera vendu à la mairie. Les deux autres hectares font partie de la vigilance de la majorité pour empêcher les « Carrières du Boulonnais » d’agrandir leur surface d’exploitation pour développer les chiffres, qui sont vrais. Restent aujourd’hui deux trains par semaine, un à 19 heures et l’autre à 21 heures et pas de déchargement la nuit et qui repartiront 48 heures après à 13 heures. La gare de triage d’YPREMA n’est pas prête d’arriver, les élus majoritaires seront là.

Le tracé initial de la Francillienne a été détourné pour polluer allègrement nos habitations grâce à des tritons en voie de disparition, nous devrons donc la limitation des stockages de granulats à des orchidées sauvages ... Comme quoi, l'écologie peut amener aussi à des choses positives !

Les cauchemars des nuits suivant les repas somptueux des écologistes n'ont heureusement pas de quoi affoler les populations !

J'imagine que ce sujet va être un des sujets pour alimenter la campagne à venir et que les chiffres dont tout le monde se fout comme de sa première culotte vont être manipulés jusqu'à nous faire croire que des centaines de camions vont circuler dans Emerainville ... On parie ?

On apprend également dans ce rapport que la cession de la rue du Champ Tortu est finalement votée ... La rétrocession des chaussées comme pour toutes les autres copropriétés de l'intercommunalité aurait du se faire il y a bien longtemps lorsque leur état permettait de le faire sans travaux ... Après presque 50 ans et quelques décennies de pinaillages d'opposition socialo-écolos du syndicat de la copro, les copropriétaires ont dû payer les travaux de remise en état avant cession ... Mais c'est pas grave, il ne s'agit que de l'argent des copropriétaires !

au comptoir
Messages : 3315
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: LES VERTS

Message par au comptoir » jeu. 22 août 2019 15:49

Je pense que nos écolos locaux, à l’image de leurs chefs nationaux, aiment faire peur en diffusant des informations les plus alarmantes possibles.
A Emerainville, rien ne trouve grâce aux yeux de monsieur HULEUX et de ses amis et dès qu’ils peuvent créer la polémique, ils foncent sans se soucier des conséquences sur la commune et ses habitants.
Qui peut citer une action de la majorité qui n’a pas été combattue par les verts, lesquels, du reste, s’empressent d’oublier leurs critiques dès que l’action terminée, ils constatent avec dépit la satisfaction des Emerainvillois ?
Alors, bizarrement les critiques disparaissent preuve s’il en est que leur convictions et leurs idées sont au moins à géométrie variable
La zone bleue, la construction de parking, la création d’une police municipale, d’une vidéo protection …..Toutes ces réalisations ont été vilipendées par Monsieur HULEUX.
Alors que lui reste-t-il aujourd’hui pour faire peur ?
-La terre polluée à 100 % et entreposée en face de l’hôtel IBIS dont l’enlèvement coûterait selon lui des milliards d’euros à la commune qui n’y est pour rien par ailleurs (et naturellement il le sait, comme il sait que la pollution qu’il dénonce n’existe pas)
-la nouvelle occupation de la base GARMATEX, qui est essentiellement du ressort d’EPAMARNE (il le sait aussi) et pour laquelle une demande existe émanant d’un transporteur qui augmenterait le trafic routier d’une manière importante mais pas dans les proportions que dénoncent le chef de file des verts locaux.
La mairie se bat contre ce projet avec peu de moyens juridiques à sa disposition, et il semble cependant qu’elle ait été entendue (par le jeu du donnant donnant car tout le monde se tient par la barbichette) et que le projet soit remplacé par un autre sans aucune conséquence sur l’écologie.
Les verts ont été inexistants dans ce dossier
Pauvre monsieur HULEUX !!!! Que lui restera-t-il pour virer KELYOR ? Les avions ? la francilienne ? la peste bubonique ?
Alors pour les avions, voir l'aéroport de PARIS, pour la francilienne, voir l'ETAT et les idiots utiles verts qui ont voulu protéger les grenouilles au mépris des hommes, pour la peste voir le médecin familial

Homo erectus
Messages : 67
Inscription : mer. 6 févr. 2019 13:56

Re: LES VERTS

Message par Homo erectus » sam. 24 août 2019 19:02

La vie existe sur notre terre, depuis à peu près 4 milliards d’années. (3 milliards, 600 millions dans l’eau et 400 millions sur terre)
Le nombre d’espèces animales, qui a disparu est considérable, que ce soit avant ou après l’apparition de l’homme, lequel, pour peupler complètement la planète à éliminer consciemment ou non une grande partie des espèces disparues.
Les verts, regrettent sans doute la disparition des dinosaures, des brontosaures, des tyrannosaures, qu’ils ressusciteraient avec plaisir s’ils en avaient les moyens, même si l’homme n’est pour rien dans la disparition de ces pauvres petites bêtes.
Devant l’impossibilité de ce faire, il tente de réinstaller, dans nos montagnes, les ours, les loups, sans s’occuper des bergers, et de la vie des pauvres moutons.
Les animaux introduits ci-dessus n’étant pas végétariens, nous pouvons nous attendre à une attaque mortelle sur l’homme un jour ou l’autre
Les pleureuses seront alors à l’honneur.
Un de leurs grands prêtres peut-il me dire l’intérêt d’une telle implantation ? Expliquera-t-il aux loups qu’il faut devenir végétarien ?
Pour la nourriture : il y a 100 millions d’années nos lointains ancêtres étaient insectivores.
Vers 70 millions naissent de certains insectes les primates (des singes) qui ajoutent des fruits à leurs menus
Il y a 10 millions d’années les prés humains ajoutent des racines et des tubercules
Il y a 3 millions d’années la viande est ajoutée
Entre 400 000 et 700 voire 800 000 ans, on cuit les aliments
Il y a 10 000 ans on consomme des organismes génétiquement modifiés (tris des graines)
Aujourd’hui on consomme des organismes génétiquement modifiés et manipulés
Que sera-ce demain ?
HULEUX au secours !!!!
!ils sont devenus fous

Homo erectus
Messages : 67
Inscription : mer. 6 févr. 2019 13:56

Re: LES VERTS

Message par Homo erectus » dim. 25 août 2019 19:02

De nombreux hommes politiques, de nombreux Présidents d’associations, commencent à leur tour à classer, les écolos politiques dans une secte qu’ils appellent la secte verte.
Pour caractériser l’intolérance, des membres composant cette nouvelle religion, il est, par exemple, impossible de critiquer la gamine suédoise qui du haut de sa grande expérience personnelle (dans les langes, elle était déjà verte), est venue donner la leçon aux députés, aux ministres, qui après la semonce reçue, l’ont applaudis chaleureusement et debout.
Les dirigeants de la Vème puissance mondiale, d’une nation de 66 millions habitants, à genoux devant une gamine. Le Général de Gaulle doit se retourner dans la tombe.
Il est vrai que depuis le Président Hollande et sa conversation télévisée avec une émigrée d’un pays de l’est, nos hommes politiques n’ont plus honte de rien.
Pleurer pour la planète, comme le font un certain nombre d’écolos, ne constitue pas un programme, tous leurs discours, toutes leurs prévisions ne reposent sur aucune base scientifique.
Ils accommodent à leur sauce, les rapports du GIEC (qui ne sont pas, encore une fois, un groupement de scientifiques) et ne retirent que ce qu’ils les intéressent pour justifier leurs doctrines (le dernier rapport indique que l’énergie nucléaire peut être utilisée pour obtenir une planète plus verte par exemple et que Les OGM peuvent aider l’agriculture, à perdurer).
Le discours écologique aujourd’hui est teinté de catastrophisme, et les écolos, ont pour la plupart de leurs dirigeants pris le melon.
Français devenez des moutons, participez à la peur ancestrale, la fin du monde approche.
Français ne vous éclairez plus, pour économiser l’électricité, ne vous lavez plus, pour économiser l’eau, ne mangez plus de viande pour abolir la souffrance animale, ne mangez plus de légumes pour abolir la souffrance végétale, n’utilisez plus l’avion, le bateau, la voiture pour ne plus polluer, ne faites plus d’enfants pour réduire la population mondiale, trop importante pour notre petite terre.
Bref, devenez tous des moines et des nonnes, réinstallez-vous à Clairvaux ou à Cluny et n’oubliez pas de vous flageoler tous les matins pour vous apprendre à vivre.
Naturellement tous vos grands prêtres, vos directeurs de conscience auront le droit eux de bénéficier de tous les avantages de notre société de consommation, du moins ce qu’il en restera, puisque étant moins nombreux ils ne mettront pas notre terre en danger.
D’ailleurs, ces religieux savent tout sur l’écologie, tout sur le climat, tout sur tout.
Anciens bolchéviques retraités, ils utilisent l’écologie pour dissimuler leur volonté de décroissance alors que grâce à la mondialisation, il n’y a jamais eu aussi peu de famines dans le monde et que la terre n’a jamais nourri convenablement autant de personnes.
Alors qu’elle est réellement leur but ?

Verrouillé