ON EST MAL

au comptoir
Messages : 3280
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: ON EST MAL

Message par au comptoir » mer. 19 déc. 2018 13:43

Le chaos
Comment avoir de la considération pour un État qui fait l’inverse de ce qui nous impose.

Les français ne doivent pas dépenser plus qu’ils ne gagnent, les collectivités locales doivent présenter chaque année un budget en équilibre, leur endettement ne doit pas dépasser certaines limites, et le grand donneur de leçons, lui, a un déficit budgétaire depuis des années, augmente sans arrêt l’endettement de la France, dépense sans compter.
Inadmissible.

Socialement, le code du travail, le code de la sécurité sociale et tous les autres codes prévoient que les heures supplémentaires sont majorées de 25 ou de 50 % et doivent naturellement sous peine de condamnation judiciaire être payées.

Pourtant, le grand donneur de leçons, doit des millions d’heures supplémentaires au personnel des hôpitaux, au personnel de sécurité, etc.

Ce genre de constatation, peut se faire dans beaucoup d’autres domaines.

ans les régimes communistes, le Parti unique, était le vrai tyran quel que soit l’homme qui le représentait.
Après avoir supprimé, différentes classes de la société russe (les nobles, les
bourgeois, les paysans riches), il en avait gardé deux : les pauvres, les sans dents, les hommes de peu, les moujiks et les hommes du parti.

la France est un pays communiste dans lequel il n'existera bientôt plus que les pauvres et les enarks

milou77
Messages : 7651
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: ON EST MAL

Message par milou77 » jeu. 20 déc. 2018 15:03

Tu ne dois pas être assez intelligent ou alors Au Comptoir trop subtil ...

au comptoir
Messages : 3280
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: ON EST MAL

Message par au comptoir » dim. 23 déc. 2018 12:49

Mais si Mathieu a tout compris disons qu'il fait semblant
allez un p'tit article pour la route.
Que d’hésitations, que de demi-mesures, que de morts, résultant en parti de politiciens refusant de prendre leurs responsabilités.
Nous sommes en guerre parait-il, mais notre système juridique est celui d’un pays en paix
Nous constatons les dégâts, et envoyons les pleureuses de service faire des discours sur les droits de l’homme de la femme, des enfants, sur la laïcité, l’égalité, la fraternité……
Nous n’anticipons pas les coups, mais les pleurons ; Un jour viendra où le peuple voudra se faire justice lui-même, s’il n’est pas protégé.
C’est un peu fort de café de constater que les attentats sont fait par des individus fichés bien connus de nos services de sécurité.
Les salafistes doivent être combattus, leurs mosquées fermées et leurs imams renvoyés dans leurs pays d’origine.
Les étrangers fichés, ne doivent pas rester en France, de même que les étrangers condamnés.
Attention, Il peut apparaitre en France, des associations de défense, comme cela s’est produit dans les années 60 où l’OAS a répondu au FLN.
suis je compréhensible ?

au comptoir
Messages : 3280
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: ON EST MAL

Message par au comptoir » dim. 23 déc. 2018 13:01

Je veux bien que tous ses débutants au pouvoir actuellement dans notre vieux pays, accumulent les erreurs, faute d’expérience.

La politique est un métier, et un apprenti a besoin de plusieurs années avant de pouvoir s’installer à son compte. Les français auront au moins appris cela

Après le mépris, le dédain de la populace, dédain qui a conduit à une petite révolution, du style 1830 amélioré, 1848. Nos jeunes coqs ont perdu, du moins je l’espère, leurs sentiments de supériorité et ont été contraints d’accorder sans réfléchir la plupart des demandes de nos gilets jaunes.

Après une période que l’on pourrait intituler, » j’donne – j’donne pas » puis « j’te redonne – j’te redonne pas » (ce qui fait désordre pour des gouvernants), ces nejes tentent désormais de supprimer en détail, tout ce qu’ils ont promis d’accorder globalement.

Ainsi les heures supplémentaires qui devaient être non imposables, ne pas subir les cotisations sociales, doivent désormais (paraît-il, que cela n’avait pas été promis) donner lieu à paiement de toutes les cotisations sociales, patronales. Dans l’état actuel des choses, sous réserve d’une énième modification, ces heures supplémentaires, n’ont plus aucun intérêt pour les patrons qui ne devraient donc pas s’empresser dans accorder, vu qu’elles sont en surplus majorées.

Après la bêtise, vient donc la tromperie, le mensonge, et de nouveau ce mépris pour le peuple qui serait trop stupide pour ne pas comprendre toutes ces manigances.

Il serait bon, je crois, de créer une association de gilets blancs, qui dénoncerait toutes ces tromperies, toutes ces magouilles et organiserait des journées blanches sans manifestation intempestive, sans casse. Les adhérents recevraient des consignes du style :
Journées sans autoroute, journée sans essence, journée tous en transports en communs.
En fait je rêve d’un syndicat de consommateurs non politisé et vigilant.

milou77
Messages : 7651
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: ON EST MAL

Message par milou77 » dim. 23 déc. 2018 14:40

au comptoir a écrit :
dim. 23 déc. 2018 13:01
Je veux bien que tous ses débutants au pouvoir actuellement dans notre vieux pays, accumulent les erreurs, faute d’expérience.

La politique est un métier, et un apprenti a besoin de plusieurs années avant de pouvoir s’installer à son compte. Les français auront au moins appris cela
Nous n'avons rien compris, hier sur BFM la très méprisante député LREM Bergé nous a expliquée qi'il fallait du temps pour apprendre le métier de "politique" et qu'il était normal que quelques erreurs soient arrivées ...

Cela explique certainement les 4 semaines qu'il aura fallu pour que les députés LREM enlèvent leurs bouchons d'oreilles et écoutent les Gilets Jaunes...

Menteuse qui affirmait que le temps mis à préparer les réponses était du à la rigueur de travail des députés étudiant les mesures et préparant les annonces : pourquoi alors, personne n'avait le détail des mesures et ne savait sur quels budgets attribuer les dépense non prévues ?

Un apprenti dans l'industrie est payé au smic et même moins vu qu'il ne peut faire qu'un temps partiel, pourquoi devons nous payer ceux qui eux même se qualifient d'apprentis au tarif normal ?

J'imagine que s'ils étaient au smic durant la première année, ils comprendraient mieux les revendications des Gilets Jaunes et des retraités...

Lamentable !

au comptoir
Messages : 3280
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: ON EST MAL

Message par au comptoir » mer. 9 janv. 2019 12:48

Tout est fou dans ce pays.
Le Front national aura pour tête de liste pour représenter la France en Europe, un gamin de moins de 25 ans.
Le jeunisme nous travaille ces temps-ci.
Pourtant, il suffit de regarder ce qui se passe actuellement avec nos nejeux élus actuels pour comprendre ce que chantait Brassens et qui commençait par « le temps ne fait rien à l’affaire… ».
Ma petite fille de 14 ans a donc décidé de tenter sa chance, et se présentera aux Européennes sur une liste intitulée «les gamins au pouvoir ».
La politique est malheureusement un métier et l’expérience prime largement sur les connaissances théoriques.

au comptoir
Messages : 3280
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: ON EST MAL

Message par au comptoir » mer. 9 janv. 2019 12:52

Et si nous parlions de la taxe d’habitation, et des promesses de notre Président, quant à sa suppression.
Certains députés de la majorité, sont actuellement mandatés par leur parti, pour expliquer aux français que

- la suppression de la taxe d’habitation promise n’était pas une réduction d’impôts, mais un transfert d’impôt, la perte fiscale étant récupérée par l’augmentation de l’impôt sur le revenu.

-Les collectivités locales ont besoin de ces taxes qui contrairement aux impôts d’état sont utilisées pour financer des actions concrètes et visibles.

-Il n’est donc désormais plus questions de critiquer les taxes foncières et taxes d’habitation, tous ces impôts vieillots, inégalitaires dont l’assiette est par ailleurs totalement fantaisiste et indigne d’un pays moderne.

Nos nejeus vont donc devoir faire encore une fois marche arrière (ça devrait être le nom de leur parti) et revoir leurs copies.

Encore des promesses non tenues, mais à qui se fier ?

milou77
Messages : 7651
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: ON EST MAL

Message par milou77 » jeu. 10 janv. 2019 16:16

En fait , toutes les mesures prises sont destinées à concentrer le pouvoir vers l'état omnipotent ...

La suppression de la taxe d'habitation collectée et gérée par les collectivités devient une partie de l'impôt sur le revenu collecté par l'état. Les collectivités devront aller quémander humblement les subsides dont leurs administrés ont besoin !

Pour les particuliers, le prélèvement à la source supprime tout risque de contestation ou de refus de payer l'impôt sur le revenu et permettra très simplement d'en augmenter la collecte si besoin est sans que nous ayons la possibilité de le contester.

Les Gilets jaunes ont pour l'instant soulevé le bord de ma cocotte mais la vapeur n'est pas encore sortie ... le mépris des ministres encore plus visible lorsqu'ils ont été envoyés dans la campagne pour porter la bonne parôle et qu'ils se font houspiller par la France profonde comme cela s'est passé à l'Argentière et un ministre qui perd son sang froid ... La réalité en face, ils ne sont pas habitués du fond des palais de l'état !

L'affaire Jouanno fait découvrir aux Français la condition des responsables de commissions théodule ...

Elle démissionne ou plutôt pour être exact refuse d'assumer son rôle dans l'organisation de la grand messe Macronienne , mais reste quand même Présidente de ladite commission avec un salaire plus élevé que notre très cher Président !

Et comme le porte parole le disait ce matin, elle est inamovible et invirable à ce poste de Présidente car il faut que la décision vienne d'elle et qu'elle démissionne ... Il va falloir lui trouver quelque chose d'équivalent pour qu'elle accepte et que notre cher gouvernement d'incapables ne perde pas encore une fois la face !

Aucun de nos députés, pourtant élus pour représenter le peuple de France, n'a posé la question du nombre de commissions du même type et combien ces planques à copain nous coûtent chaque année ... Il n'y a pas que la vaisselle, la moquette ou le botox et les frais de maquillage de l'Elysée qui coûtent !

Ceci dit, aucun média non plus n'a soulevé le sujet des commissions ... La presse est pourtant libre soi disant

Les médias nous submergent de sondages voulant démontrer la perte de soutien pour les Gilets jaunes et la montée de 5 points du Président ... Quelles actions le locataire de l'Elysée et du fort de Brégançon a t'il faites depuis plus d'un mois pour justifier ce regain de popularité ?

Je ne soutiens pas les vandales et les casseurs, par contre je soutiens les Gilets jaunes qui ont les tripes de continuer à montrer à nos soi disant "dirigeants" la détresse réelle d'une partie importante habituellement invisible par les bobos et Enarques des beaux quartiers Parisiens.

milou77
Messages : 7651
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: ON EST MAL

Message par milou77 » ven. 11 janv. 2019 09:18

milou77 a écrit :
jeu. 10 janv. 2019 16:16

L'affaire Jouanno fait découvrir aux Français la condition des responsables de commissions théodule ...

Le Parisien publie ce matin la liste des 26 commissions "indépendantes" mais dont le gouvernement nomme leur Président et fixe le budget ... Indépendance ????

Comme on peut le voir Jouanno était une "petite joueuse" à coté de la Haute autorité des marchés financiers et les quasiment 240 000 e de salaire de son Président ... L'histoire ne donne pas le montant total du coût de ladite commission en prenant en compte les salaires de la structure et ses frais ...

Mais ces 26 "hautes autorités" ne sont que la partie visible de l'Iceberg et pas ce qui est en dessous que ce soit dans les assemblées de l'état ou des collectivités locales ...

Ils vont peut être nous dire que tout cela relève de la théorie du complot et que c'est une Fake news !

Image

Homo erectus
Messages : 19
Inscription : mer. 6 févr. 2019 13:56

Re: ON EST MAL

Message par Homo erectus » sam. 9 mars 2019 10:46

Le logement et notamment le logement social, est un problème que nos dirigeants de droite comme de gauche sont incapables de résoudre, aucun d’eux ne pensant que nous sommes dans une économie libérale, et qu’il convient de laisser les intéressés le plus libre possible.
Notre pays compte tenu du nombre de ses fonctionnaires, compte tenu du pourcentage des prélèvements (impôts et sociaux) est un pays communiste dans lequel l’Etat est maître du jeu.
Les textes succèdent aux textes, les interdits aux interdits, les obligations aux obligations, et désormais construire un appartement ou et le louer, nécessite la collaboration d’un avocat, d’un syndic de copropriété et d’un conseiller juridique spécialisé…...
Dans ces conditions, les investisseurs privés, se font rares, alors que les investisseurs publics, n’ont plus un sous.
Quant aux logements, la différence entre la demande et l’offre s’accentue, les loyers augmentent et le problème empire chaque année.
Evidemment, on aurait pu penser que nos élus allaient simplifier le système, le rendre moins onéreux, mais il n’en est rien et chaque jour apparaît une nouvelle loi, un nouveau décret, une nouvelle taxe (écologique) qui impose de nouvelles obligations, pour les parties prenantes.
La communauté d’agglomération, (qui ferait mieux de s’occuper de la propreté de nos villes pour les voies dont elle a la charge, les espaces verts dont elle assume très mal l’entretien), sous l’égide de l’élu communiste de Champs sur marne. Monsieur Bouglouan réfléchit sur un permis de louer qui imposerait sans doute de nouvelles obligations et de nouvelles paperasses
A quand le régime des soviets ? A quand l’arrivée de gens sérieux et compétents à l’intercommunalité ?

Répondre