En Marche : une nouvelle déontologie politique

Discussions diverses et variées
Répondre
milou77
Messages : 7723
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par milou77 » lun. 29 mai 2017 08:57

L'affaire ou ce qui sera peut être la "non affaire " Ferrand commence à faire un peu plus de vagues même si le "cabinet noir" de l'Elysée ( le machin qui n'existe pas et qui n'a jamais existé comme chacun sait ... ) a essayé de bloquer la diffusion des informations concernant le "ministre de la cohésion du territoire" ...

Ce matin , BFM et le Parisien semblent avoir décidé de se lancer en publiant les déclarations d'un témoin de l'époque ainsi que de la "promesse de vente" .

Le témoin est pour le moins indiscutable vu qu'il s'agit de l'ancien bâtonnier du barreau de Brest spécialisé dans les recouvrement de créances.

L'article du Parisien décrit dans le détail l'affaire et son montage en profitant du fait qu'à l'époque le ministre actuel vivait dans le péché avec sa compagne et donc qu'il ne pouvait y avoir de conflit d'intérèt entre 2 personnes qui n'ont pas de liens officiels ... Bretagne terre de Dieu !

Toujours est il que malin comme une Taubira , notre ministre avait alors sous son nom écrit une clause résolutoire de la promesse si pour une raison quelconque les Mutuelles de Bretagne n'auraient pas loué l'immeuble après sa rénovation à leurs frais ... Le Ministre était alors directeur des mutuelles de Bretagne et donc supposé oeuvrer dans l'intérèt de sa Mutuelle !

Toujours est il que l'opération s'est parfaitement déroulée et que la SCI partie de rien , juste d'un gros prèt de la Mutuelle couvrant l'achat et les travaux , se trouve aujourd'hui avec un immeuble d'une valeur multipliée par 6 selon les déclarations du Canard !

Rien à faire, si une nouvelle déontologie de la vie politique doit être mise en place, il faut prendre des jeunes bacheliers qui n'ont pas encore été pollués par les vieux briscards !

Sur un plan juridique, le bâtonnier mentionne l'éventualité d'une prescription des faits ... Mais même si légalement il n'y a plus rien d'opposable , moralement le ministre est pour le moins "douteux" !

http://www.leparisien.fr/politique/affa ... ---70503@1

milou77
Messages : 7723
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par milou77 » mer. 31 mai 2017 16:58

Le Garde des sots , au mépris des magistrats envoie un tweet pour soutenir sa copine De Sarnez ; le Président aurait selon les paroles rapportées par le porte parole de l'Elysée déclaré qu'il gardait toute sa confiance à Ferrand ...

J'aimerais que l'on me dise ou est la différence avec les anciennes manières de faire de la politique qu'on nous a vanté durant la campagne et ce que l'on constate aujourd'hui avec ces véreux exploiteurs du peuple qui les a élus ...

au comptoir
Messages : 3299
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par au comptoir » mer. 31 mai 2017 17:30

Le monde politique a lâché Fillon qui profitait du système, que c’est accordé le même monde politique.
Les conséquences du lynchage médiatique qui a suivi seront énormes.
Cette dernière semaine :
- Le FN, dont certains des membres profitaient du régime des parlementaires européens pour financer leur parti, a lâché à la presse un certain nombre d’élus de droite comme de gauche qui utilisaient les régimes français ou européens, à leur profit, ou au profit de leur parti politique. D’autres accusations suivront.
- Balladur (LR) se retrouve face à la justice pour une affaire de commission sur des ventes d’armes, tandis que Ferrand (SRC puis SER) s’enlise dans une affaire de magouille immobilière.
J’attends évidemment avec impatience la fin des enquêtes sur Fillon, qui si elles sont abandonnées, devraient naturellement, donner lieu à une réélection présidentielle, les dernières ayant été faussées gravement par toutes les accusations portées contre le candidat.
J’attends aussi avec impatience, dans le cadre naturellement de la moralisation du secteur politique, la communication du compte de campagne de monsieur Macron et le nom des bienfaiteurs qui lui ont permis de réaliser son exploit.

milou77
Messages : 7723
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par milou77 » jeu. 1 juin 2017 13:20

Nous y sommes ... Le parquet de Brest ouvre une enquête préliminaire sur le dénommé Ferrand ...

Mais que va découvrir cette enquête ?

Rien d'illégal , juste des actions d'enrichissement personnel en tant que cadre dirigeant d'une entreprise que la Loi ne condamne pas même si le procédé est immoral.

En déclenchant une enquête, Macron démontre qu'il reste sur sa ligne de déontologie "nouvelle" tout en confirmant par ailleurs que sans mise en examen, il n'y aura pas de démission ... N'oublions pas que c'est un jésuite !

Comme semble t'il il n'y a rien d'illégal dans le montage de l'achat et du financement de l'immeuble de Brest, notre Ferrand se verra lavé de tous soupçons et de façon indiscutable par la justice infaillible de notre beau pays ... Circulez il n'y aura plus rien à voir et malheur à qui dira le contraire !

Pourquoi dans l'affaire des écritures de l'assos de Copro du Champ Tortu les écolos dont notre actuel candidat se sont contentés de menaces de "diffamation" mais n'ont jamais été plus loin ? Parce qu'avec les documents datés indiscutables, un tribunal ne pouvait alors qu'officialiser l'incompétence ou la malhonnêteté des protagonistes ...

L'affaire De Sarnez reste quand à elle toujours sous enquête sans que pour autant depuis 1 mois il n'y ait fuites de résultats ... Les fuites dans l'affaire Fillion/Pénélope étaient bien plus rapide !

au comptoir
Messages : 3299
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par au comptoir » sam. 17 juin 2017 12:35

Le socialisme n’existe plus. Requiem in pace.
Ses amis, les communistes et les verts dorment avec lui dans le même tombeau,
Le coup de balai, que les français ont donné, nous a débarrassés de ces politiciens, incapables.
LR, le Front Nat, le Front de gauche, titubent mais, restent debout même si le KO n’est pas passé loin.
Devons-nous nous réjouir pour autant ?
Certes un député ne sert qu’à lever la main (sans aucune responsabilité) pour voter les textes que le gouvernement lui demande de faire « passer ». Certes ses capacités intellectuelles ne sont pas nécessairement grandes, mais il peut quand même si le gouvernement devient fou se révolter.
Une assemblée d’incapables avec un chef et quelques ministres compétents ne pose pas de problème. Par contre un chef incapable avec de ministres incapables et une assemblée d’incapables ????????
De 2012 à 2017 la France a été gérée par une majorité de débutants qui n’avait jamais pratiqué le pouvoir, un d’entre eux est même retourné à l’école après avoir dirigé un des plus importants ministères
De 2017 à 2022 l’assemblée nationale, sera composée majoritairement de puceaux en politique, dont le contribuable devra financer la formation et d’un nombre relativement important de vieux briscards recyclés qui ont subrepticement abandonné pour devenir macroniste, les idées qu’ils faisaient semblant d’avoir depuis de très longues années.
Le peuple ne voulait plus de socialistes, ils ont changé de nom, et ont été élus.
Que dire alors de la responsabilité des électeurs ?????
Les électeurs, manquent de suite dans les idées, et se font posséder à chaque fois par les médias et par les discours qui leur promettent la lune.
Les français voulaient très majoritairement se débarrasser des socialistes, et ils ont élu les pires d’entre eux qui ont simplement changé le titre de leurs affiches et remplacé « socialiste » par « en marche ».
La ficelle pourtant un peu grosse, a fonctionné et l’assemblée nationale, sera donc composée en partie de ceux que le peuple ne voulait plus.

Pybe
Messages : 183
Inscription : mer. 1 juin 2016 12:12

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par Pybe » mar. 20 juin 2017 09:57

Il faudra m'expliquer comment vous pouvez vous plaindre d'avoir des débutants en politique après avoir posté de nombreux messages appelant à avoir des politiques qui venaient du monde de l'entreprise plutôt que des sphères publiques et politiques.

au comptoir
Messages : 3299
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par au comptoir » mar. 20 juin 2017 13:24

Venir du monde de l'entreprise ne veut pas dire de n'importe ou.
MACRON est un ancien banquier et c'est très bien, sauf que les électeurs ont voté en masse pour un politique qui avait la haine de la finance et aujourd'hui, ils votent en masse pour un banquier
Va comprendre CHARLES
Je pense et je l’écrirai que le succès de en marge, résulte des investitures données sans aucun examen préalable. C' est bien pour la démocratie et c'est mauvais pour la qualité des députés

Florian
Messages : 203
Inscription : lun. 25 mars 2013 16:49

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par Florian » mar. 20 juin 2017 20:46

Bonsoir à tous. Je ne comprends pas pourquoi messieurs du comptoir', représentant officiel de l'ULEM sur ce forum critiquent le parti En Marche vu que ce parti est allié avec le parti MoDem et que le président de l'ULEM ( monsieur Parizia) est membre du MoDem! Schizophrénie?

au comptoir
Messages : 3299
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par au comptoir » jeu. 22 juin 2017 19:06

et bien il a tout compris le SOIXANTE DIX SEPTIEME DE LA DYNASTIE DES HERNY
Oui , à l'ulem la parole et l’écrit sont libres. Nous ne sommes à la solde de personne,et nous comprenons que vous ne compreniez pas embrigadés que vous êtes dans vos partis ou dans vos pensées politiques surannées et totalement dépassées, mais résultats de votre éducation.
nous pouvons taper sur la droite, sur la gauche, sur le centre, sur les extrêmes, sur les verts, sur tout ce qui bouge
Evidemment pour comprendre cela il faut un minimum d'intelligence et se rendre compte que la vérité se trouve dans son intégralité nulle part.

milou77
Messages : 7723
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: En Marche : une nouvelle déontologie politique

Message par milou77 » mer. 12 juil. 2017 13:59

Il avait pourtant été question à un moment, histoire d'embêter le gouvernement que le Sénat demande d'étendre la Loi de moralisation à tous les "grands élus" y compris aux membres du gouvernement ... Et ben non !

Il est quand même costaud le Macron ... Et ces khc ons du Sénat lui donnent encore un argument en refusant le texte de la loi de moralisation qui interdisait aux grand élus l'embauche de membres de leur famille. Il faut dire que selon l'Obs ils seraient 17% à le faire au Sénat !

Vu que le Sénat compte pour des prunes, le texte ne devrait pas changer et Macron d'avoir beau jeu de déclarer que les Sénateurs qui sont majoritairement de droite tiennent à leurs vieux privilèges alors que LREM est vraiment quelque chose de nouveau !

Après avoir traité les Bretonnes de Gad d'illétrées , puis les Chtis des Hauts de France de débiles du fait du fort taux de consommation de boissons alcoolisées, voila maintenant qu'il s'attaque à "l'argent braguette" en taclant les Africaines sur le nombre d'enfants qui expliquerait le retard au développement de l'Afrique...

Faut dire que coté progéniture, il est plutôt sec et voir des familles avec en moyenne un nombre d'enfants entre 5 et 6 par femmes , ça doit le laisser rèveur !

Je ne le comprends pas, mais c'est sur que c'est certainement un nouveau politique qui visiblement nous prouve chaque jour qu'il aime le petit peuple !

En fait, le "petit peuple" ou encore "la plèbe" n'aimant pas ou ne sachant pas lire, picole pour passer le temps et ensuite dans un état second honorent ces dames , c'est bien connu !

Répondre