La Loi sur le travail

Discussions diverses et variées
milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

La Loi sur le travail

Message par milou77 » mer. 9 mars 2016 10:35

Je pense que cela mérite bien sinon une messe ( ce qui serait une offense à sa soi disant rédactrice ...) mais tout au moins un sujet de discussion.

Pour tout dire, les textes que l'on peut lire par exemple sur le site crée à cet effet ne sont pas les textes de la Loi mais simplement des réponses aux critiques qui auraient été faites sur des textes inconnus ... ( http://www.gouvernement.fr/loi-travail )

Il est vrai que les conditions en 2015 sont différentes de celles d'après la seconde guerre mondiale et de la CGT alors financée par des fonds américains de la CIA ... Cependant il convient de faire attention à ce qui va se faire au risque pour ceux qui travaillent et/ou vont travailler de faire face à un patronat digne des soviets ou des seigneurs du moyen age en ce qui concerne le poids sur leurs salariés !

Je suis pourtant "libéral" dans l'âme considérant que le travail est un sujet trop important pour le laisser à des planqués qui n'ont jamais vécu dans la vraie vie et qui ont confié à un quasi grabataire le soin de rédiger l'avant projet !

Il est vrai que si on facilite le mouvement des salariés d'une entreprise à une autre en fonction des carnets de commandes, les entreprises seront plus encleintes à embaucher pour le travail qu'elles ont à fournir ... Mais cela sous entend que les entreprises ont des commandes à réaliser car, s'il n'y a pas de commandes à livrer, il n'y a aucune raison d'embaucher ...

Il s'agit donc sous un certain sens d'une loi typiquement socialiste qui pense que la croissance se décrète par un 49.3 ou un vote de la majorité de gauche à l'Assemblée !

Le contre-pouvoir que devrait représenter les syndicats est inexistant ou pire comme la CFDT aux ordres du gouvernement qui garanti aux cadres de ces organisations ( qu'il finance grassement avec nos impôts )des jobs à vie et une retraite dorée.

Ce n'est pas pour rien que la droite comme Raffarin et bien sur le patronat foncent dans la brèche ouverte qui, pour l'instant, ne fait que la part belle aux chefs d'entreprises sans pour autant donner une quelconque crédibilité à l'influence de ce texte sur le développement de l'emploi dans notre pays ...

Dans l'état actuel de l'économie et des entreprises qui la font, je voudrais qu'on m'explique comment en assouplissant les règles de licenciement , réduisant les indemnités afférentes ainsi que bientôt la durée des indemnisation du chômage , par miracle les entreprises découvriraient au fond de leurs tiroirs des commandes à fabriquer en plus de ce qu'elles font aujourd'hui et pour lesquelles elles devraient embaucher !

Les réductions de postes annoncées chaque mois dans les grandes entreprises ( Alstom , EdF , SFR, Total ... ), même si on nous vante le fait qu'elles se font sans contraintes par départs volontaires, indiquent quand même qu'il y aura demain mathématiquement moins de postes à pourvoir et d'embauche à montant de commandes constantes ...

Les salariés doivent être représentés par des personnes qui en sont issus et qui par le nombre d'employés qu'ils représentent sont légitimes à discuter en leur nom ...

Avec 7% de représentativité et encore uniquement dans les administrations et entreprises de taille respectable , il n'ont aujourd'hui aucune légitimité et même s'ils arrivent à mettre des milliers de personnes dans la rue les textes qu'ils discutent n'auront pas nécessairement l'aval des travailleurs qui pour l'instant comme moi ne connaissent que ce qu'on a bien voulu laisser fuiter du texte !

Pourquoi cette Loi n'aborde pas la question des employés de l'état ? Ne travailleraient ils pas ...

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » mer. 9 mars 2016 17:56

Un article de vulgarisation de ce projet de Loi sur un journal qui n'est pourtant pas de droite ...

http://www.liberation.fr/desintox/2016/ ... go_1438026


Le texte du projet est visible ici : http://www.gouvernement.fr/sites/defaul ... actifs.pdf

Section 1 : "Libertés et droits de la personne au travail"

« Art. 6. - La liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne
peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits
fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont
proportionnées au but recherché.


Que viens faire la religion dans un texte relatif au droit du travail ... Les temps de prières sur les tapis au poste de travail feront ils partie du temps de travail rémunéré ? Cette précision ne serait elle pas un lapsus marocain ????

J'imagine que tout le monde pense d'abord à la politique ... Imaginons un "open space" avec des drapeaux de la CGT , du FN et du PC ? Effectivement ça va inciter le patron à embaucher !

Mais que fait on pour les convictions sexuelle aura t'on le droit d'utiliser des sextoys comme presse papier et d'afficher le calendrier Pireli ,

Et pour les convictions gastronomiques de poser à la porte de son bureau les arches de Macdo ? Un saucisson Cochonou récupéré sur le tour de France ... Il n'y a pas que la religion bordel !!!

« Section 2 : « Formation, exécution et rupture du contrat de travail

« Art. 13. - Le contrat de travail est à durée indéterminée. Il ne peut être conclu pour une
durée déterminée que dans les cas prévus par la loi
.


C'est vrai que ça rassure ... pourtant ne pas oublier que 50% des CDD actuels sont de 10 jours ...

Alors oser dire aux jeunes comme le fait Bouboule ou Macron qu'il auront plus de sécurité avec cette Loi qui devrait généraliser les CDi ...

espérer transformer des CDD de 10 jours en CDi , ils se foutent de nos enfants et petits enfants !

Ils vont créer des CDi à durée finale facilité et certaine mais indéterminée !

« Art. 24. - Le contrat de travail à durée indéterminée peut être rompu à l’initiative de
l’employeur, du salarié ou d’un commun accord.

« Art. 25. - Le salarié peut librement mettre fin au contrat à durée indéterminée.
« Art. 26. - Tout licenciement doit être justifié par un motif réel et sérieux.


L'article 25 n'est qu'une répétition du 24 sauf si le développement de l'article cache quelque chose ...

Je laisse ceux qui veulent lire le texte dans l'ensemble de ses imprécisions !

Mais si je comprend bien, ce texte est totalement flou et imprécis sauf peut être dans sa version finale qui n'est pas encore accessible ...

Pour écrire ce texte tel qu'il apparait actuellement, il ne faut pas des mois ni des compétences phénoménales !

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » jeu. 10 mars 2016 18:29

Tous les ministres ne jurent plus que par le CDI ...

En fait pour résoudre le problème de l'emploi et motiver les patrons à embaucher, il suffit de "taxer" les CDD pour que les patrons embauchent en CDI ...

Et ça , "taxer" , les socialistes ils connaissent !

En réfléchissant un peu, je ne suis pas certain que cela soit une bonne solution ... D'abord il faut qu'il y ait un besoin de produire quelque chose pour embaucher et si un surcroît de commandes arrive , embaucher en CDI ne va pas bien leur convenir vu qu'ils ne pourront se séparer du salarié qu'après une période de 3 trimestres en chute de commande selon le projet actuel ...

Je crains qu'ils nous sortent un hybride du genre CDIL : Contrat à durée Indéterminée Limitée !

A suivre

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » lun. 14 mars 2016 17:31

Valls a annoncé au peuple de France que la khonnerie avait accouché d'une loi ...

Ce week end Bouboule et le Catalan ont travaillé ... Les pauvres , travailler un dimanche devant des petits fours, quelle galère !

Le Berger qui garde le troupeau de la CFDT et des afficionados du Catalan nous a fait à la télé un résumé éloquant pour nous dire que cette loi était extraordinaire vu qu'en fait, qu'elle ne change rien par rapport au code du travail existant .

Pourquoi refuser ce texte ou les limites des indemnités prud'hommales sont laissées à la libre interprétation des juges sur la base des sommes existantes vu que les sommes indiquées ne le sont qu'à titre indicatif !

Les conditions des négociations dans les entreprises ne sont plus qu'une recommandation et en cas de désaccord et bien ce sera les conditions actuelles qui seront la base, les heures sup restent identiques et négociables sur les anciennes bases ... Si c'est pas le bonheur , ça y ressemble !

Le licenciement économique après 4 trimestres de baisses de chiffre d'affaire et les 2 trimestres de pertes d'exploitation ... N'importe quel bon chef d'entreprise vous donnera de tels chiffres dans des multinationales pratiquant des prix de transfert de marchandise ... Les socialistes ne font pas la différence entre chiffre d'affaire et bénéfice !

Pourquoi faire une Loi pour finalement ne rien changer ... Le Medef est bien sur vent debout vu que la Loi est vidée de sa substance et les syndicats protestataires ne comprennent vraiment pas pourquoi faire un nouveau texte qui ne remplace pas l'ancien ...

Par contre, toujours aucune remarque en ce qui concerne la légalisation du port du voile et des habits religieux vu que l'affichage de ses convictions "y compris religieuses" est gravé en toutes lettres dans la Loi ! Un employé en drag queen aura t'il le droit de conduire un bus ? Pourtant il ne fait qu'affirmer ses convictions ...

Dehors , et vivement 2017 !

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » mar. 15 mars 2016 14:10

Ils se foutent de nous et de l'avenir des Français après les ravages des socialistes ...

1°/ Les jeunes : On achète l'adhésion des jeunes pour qu'ils n'aillent pas dans la rue et qu'ils restent pour la plupart dans leur halls d'immeubles à dealer tout en recevant de quoi se payer leur papier à rouler :

la « garantie jeunes » va devenir un droit pour tous les moins de 26 ans sans emploi ni formation, qui toucheront 461 euros par mois pendant un an s'ils suivent un parcours d'insertion. Coût annuel estimé de la mesure : plus de 4 milliards d'euros.

Nous sommes environ 18 millions à payer l'impôt sur le revenu ... 4 milliards cela ne représente que 222 € par foyer sur les impôts de 2017 payables en 2018 après le changement de gouvernement !

Mais la question est plutôt que fait le gouvernement pour que la proportion des jeunes sachant lire , comprendre, compter , raisonner soit plus grande qu'aujourd'hui ... Tant que nous n'avons pas le taux d'analphébitation du nord du Maroc , la sinistre de l'échec scolaire doit se féliciter !

Mais tous ces jeunes que feront ils après 1 an ?

2°/ L'emploi et le chômage : Que contient vraiment ce texte de Loi qui pourrait avoir un effet ?

Il faut rappeler que 80% des emplois sont crées par les TPE et les PME ... Même le gouvernement le dit sans arrèt lui qui aime tant l'artisanat et l'entreprise !

Pourtant, contrairement aux promesses gouvernementales, négocier directement et individuellement avec leurs salariés la variation du temps de travail selon les besoins en relation avec la saisonnalité ou la charge de commandes a été supprimée ... pschhhittt circulez il n'y a rien à voir !

Il ne fallait pas laisser cette mesure dans l'état de sa rédaction préparatoire, mais l'aménager pour que le poids de l'employeur vis à vis de son employé soit plus équitable ... La supprimer laisse la part belle aux grosses entreprises et aux syndicats qui encore une fois ne représentent qu'eux même et servent de fausse légitimité au gouvernement !

3°/ Les indemnités prud'homales ( ou prud'hommales ? ) seront plafonnées de façon "indicative" à 15 000 € mais les juges pourront toujours suivre les barèmes actuels ... Quelle audace de réformateur !

15 000 € cela fait un peu d'argent , mais quel est la réalité du code du travail et des conventions collectives pour les licenciements ?

Les primes de licenciements ne sont pas chiffrées en terme d'argent mais de mois de moyenne de salaire ... Qui en a parlé ?

La convention collective de la métallurgie par exemple donne 1/5 eme de mois pendant 7 ans , puis 3/5 par années au delà de 7 ans. Pour quelqu'un qui aurait 20 ans d'ancienneté comme dans l'exemple donné par les médias , cela fait 39/5 plus les 7/5 soit 46/5 autrement dit 9,2 mois de salaire moyen des 12 dernies mois primes comprises.

Si la personne est au SMIC , cela va donc faire 1466 x 9,2 = 13487 € d'indemnité donc les 15 000 seront un plus.
Si la personne est par exemple un agent de maitrise ou cadre promu à 2500 € cela va faire 23 000 € soit 8000 e de plus que la Loi ...

Si maintenant on pousse le raisonnement à un cadre de 50 ans ayant 30 ans de maison et un salaire de 4000 €, la prime de licenciement conventionnelle est de 7/5+69/5 soit 76/5 ou encore 15,2 mois de salaire : 60 800 € ... Cela fait quand même 45 800 € de plus que les 15 000 € qui seraient selon le Berger et les sahalots de socialistes une avancée pour protéger le salarié ... Ils se foutent des travailleurs Et à 50 ans , il va falloir qu'il tienne jusqu'à l'age de la retraite !

En fait je comprends pourquoi le Medef était content du premier jet de la Loi , par contre le socialistes et les syndicats se foutent des travailleurs !

Nous avons assisté à une jolie pièce de théatre avec retournement de situation déjà prévu à l'origine ... Qui peut croire que Bouboule ait écrit un nouveau texte le week end passé : un plan A et un plan B qui en fait dès le début était prèt !

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » mar. 22 mars 2016 10:15

De la part de quelqu'un qui a une double kulture , la maîtrise approximative du Français peut être considérée comme une prouesse de l'éducation , mais quand il s'agit d'une ministre de la République , je trouve que cela fait désordre :

Lors d'une interview donnée au journal "les échos" :

«Les Échos, en étant ministre de l'Emploi et du Travail, forcément c'est un des journals que je lis beaucoup».

On comprend aisément pourquoi ces incapables du gouvernement veulent une simplification des règles de grammaire et d'orthographe ... comme cela ils pourront être à niveau !

Lamentable !

( https://francais.rt.com/france/17596-my ... i-se-tient )

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » jeu. 24 mars 2016 16:41

la sinistre du travail ou du moins celle qui en a le titre déclarait en réponse à une question d'un journaliste :

l'article 6 relatif a la liberté religieuse ne sera pas intégré au code du travail mais reste dans le texte du projet de Loi ... Comprenne qui peut !

Dans le livre de la jungle Kaa a trouvé son équivalente ... "aie confiance !" ...

Voila le texte de cet article 6 qui fait réagir tous les partenaires du monde du travail :

« la liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l'exercice d'autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l'entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché »

Gattaz qui a vu le risque de mentionner "sans restrictions" déclare au nom des patrons :

"cette mesure est très inquiétante, parce que dans les entreprises, le fait religieux est quelque chose que nous travaillons avec nos salariés directement, qui est un acte de management. En général, ça se passe bien lorsque vous discutez avec vos salariés sur le fait qu'une entreprise est aussi un endroit laïque. Le risque, c'est que tout le monde puisse venir pratiquer des faits religieux en entreprise, puisque ce sera l'obligation de laisser cette possibilité »

Je pense qu'il ne s'agit pas d'un risque, mais d'une réalité dès la parution des décrets d'application !

Il est certain que les salles de prières catholiques ou autres vont faire l'objet de demandes de la part de salariés ainsi que plus de place autour des postes de travail pour y loger des tapis bien orientés dans la bonne direction : "ne peut connaitre de restrictions" il est écrit sahib patron !

Combattre la laïcité ne serait il pas un des objectifs de nos bi-nationales ...

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » jeu. 31 mars 2016 16:27

Visiblement nos politiques vivent dans une autre planète ... La khckonerie va jusqu'à déclarer :

"Il n'y a pas un front syndical uni qui appelle à se mobiliser aujourd'hui"
( MyriamEl-khomri BFMTV/RMC 31 mars 2016 )

Et pendant ce temps la Bouboule voyage ...

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » mar. 5 avr. 2016 17:54

Devant la fronde des Lycéens et en attendant celle des CM1 et des classes préparatoires en maternelle, notre gouvernement déclare travailler sur des mesures pour les jeunes histoire de les calmer ...

Mais on ne changera rien à la Loi ... Pas question de reculer ... Pourtant 150 arrestations ce midi et ça va chauffer vu que nous sommes au printemps !

Si, si, je n'invente rien, tout cela semblait exister dans la fameuse " boite à outil" du président :

- Faciliter le passage du permis de conduire par des cours de code durant la scolarité ...

Il n'est pas question de rendre gratuit le passage du permis mais Iront ils jusqu'à donner le code à tous ? Les jeunes vont sauter de joie ! Mais au fait quand on a 25 ans , pas de diplômes , pas de travail , le permis est secondaire vu qu'ils ne pourront se payer une voiture et que tous les postes de chauffeurs sont cooptés par une certaine communauté !

- Créer une "mutuelle universelle" pour les moins de 25 ans qui ont du mal à se soigner ... cerise sur le gâteau, 3 visites à 16,18 et 25 ans ...

Connaissant les ados , il va falloir leur courir après ! Mais l'idée est une belle idée de gauche qui devrait simplement exister pour tout le monde afin que "tous" les citoyens de notre beau pays puissent se soigner dignement !

- Un quota de logements sociaux réservé aux moins de 25 ans ...

La verte Cosse va être contente , elle va devoir trouver ces logements alors qu'elle est déjà incapable d'en trouver pour ceux qui en ont vraiment besoin !

Comme la plupart malheureusement sont au chomâge pour ceux ayant déjà travaillé , comment peut on espérer qu'ils puissent payer un loyer ? La collectivité devra donc y pourvoir ... Mais qu'on se rassure, déjà qu'il n'y a pas assez de logements sociaux pour accueillir les décohabitations , les sans abris et les migrants pas besoin de financement dans l'immédiat !

Franchement, ils pensent que les jeunes vont se calmer avec ces soi disant mesures ... Ils vont penser à juste raison que nos gouvernants vivent sur une autre planète et qu'ils les prennent pour des Co ns !

C'est ici : http://www.rtl.fr/actu/politique/permis ... ienne+Info

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: La Loi sur le travail

Message par milou77 » ven. 8 avr. 2016 15:07

Une vraie loi de protection du salarié cette khckconnerie !

Selon le volet « Médecine du travail », une entreprise pourra, lorsque l’un de ses salariés est déclaré inapte à tout poste par le médecin du travail, le licencier sans même chercher à le reclasser.

Aujourd’hui un salarié ne peut être déclaré inapte qu’après 2 visites à son médecin du travail, espacées de 15 jours. Ce laps de temps permet au praticien de réfléchir à des adaptations de postes existants dans l’entreprise et d’affiner son diagnostic.

Déclaré inapte dorénavant après un examen unique, le salarié pourra une fois licencié, attaquer cette décision devant les Prud’hommes !

Il n'est pas étonnant que le projet de loi El Khomri, supprime cette période de réflexion

Jusqu'à présent, un employeur devait prouver qu'il avait recherché chez lui , ses clients et ses sous traitants un poste pour reclasser le travailleur inapte et seulement s'il n'en trouvait pas l'employé était licencié.

Nos socialistes toujours très protecteur de la veuve , de l'orphelin et du travailleur syndiqué , ont très discrètement dès septembre 2015 fait passer une loi dispensant les employeurs de prouver qu’ils avaient recherché effectivement un nouveau job à leurs personnels usés, avant de les licencier...

Comme dirait notre écolo: "Bingo, circulé, il n'y a rien à voire"

Rassurons nous, nos députés qui n'ont pour la plupart ( mis à part Macron ) jamais travaillé dans une entreprise , défendent les intérèts et le bonheur des salariés qu'ils représentent ! Du reste ça se voit très bien dans les textes !

Lamentable !

Répondre