L'éducation dite "nationale"

Discussions diverses et variées
milou77
Messages : 7724
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » mer. 10 févr. 2016 11:03

Nos chères petites têtes blondes , brunes et crépues seraient traumatisées par la complexité de la langue Française et de ses règles absurdes et datant d'un autre temps ...

Notre sinistre de l'échec scolaire aurait elle souffert de ces difficultés et donc de cette discrimination faite aux estrangers ?

Trop compliqué d'assimiler les règles de l'aurtaugrafe et de la grand mêre sans parler de ce livre écrit certainement en hébreu qu'on appelle le béchamel ...

Quand supprimerons nous des programmes la division, la géométrie dans l'espace, la trigonométrie , le calcul intégral , l'étude des forces , la chimie et autres "codes" d'accès à la connaissance et au développement scientifique jugés trop compliqués et discriminant pour ceux qui n'ont pas fait les efforts d'apprendre à l'école de la République.

Un très intéressant colloque animé par la sinistre de l'échec scolaire avait lieu récemment sur la théorie du complot et les dangers d'internet vis à vis de la population crédule et qu'il faut bien évidemment protéger ... Internet serait donc un vrai danger pour celle qui injustement a été appelée Claudine Dupont et pour notre civilisation.

A quand dans un premier temps l'internet payant puis des filtres sous couvert de l'état d'urgence ...

La religion avait au moyen age limité la connaissance à ses élites en abandonnant le peuple à ses cochons et en instaurant l'inquisition pour les réfractaires : shahallots de pôvres !

Nos élites qui pensent pour notre bonheur vont nous arranger un avenir ou nos enfants n'auront plus à penser ... Du reste à force de simplifier, ils n'en seront plus capables !

Le caméléon Attali déclarait “L'Internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu'il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique. ”

Voila bien le problème ... l'égalité dans l'accès au savoir. Rassurons nous , ça ne va pas durer !

milou77
Messages : 7724
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » lun. 15 févr. 2016 10:13

Non seulement ils sont incompétents , mais en plus ils mentent comme ils ou elles respirent ... Une seconde nature courante de l'autre coté de la Méditerranée qui semble s'être bien établie au sein du PS ...

La réforme de l'orthographe aurait été sinon initiée du moins validée par rien de moins que l'académie Française ... Circulez peuple de France, votre langue évolue et si l'académie le dit, vous ne pouvez pas vous y opposer !

Vladimir D'Ormesson s'était déjà élevé en faux à propos des modifications dites "autorisées" sans que personne ne bouge , Une secrétaire "perpétuel" de l'académie , Mme Hélène Carrere d'Encausse dément formellement l'aval de l'académie pour cette "simplification" je dirais "maghrebisation" organisée de l'orthographe de notre belle langue Française.

C'est vrai que l'écriture de notre langue diffère d'autres , ne serais ce déjà qu'il faut l'écrire de gauche à droite et pas l'inverse ... Mais cet effort n'est pas insurmontable lorsqu'on réalise que la population des années 60 y arrivait et était jugée au certificat d'études sur le nombre de fautes dans une dictée ...

Aujourd'hui nos gouvernants veulent que tous les élèves aient le bac pour qu'ils ne soient pas traumatisés ... Je suggère que le diplôme officiel soit délivré directement avec l'acte de naissance en même temps que le bon de retrait pour la Kalach !


http://actualite.20minutes.fr/Interstit ... _politique]--

milou77
Messages : 7724
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » mar. 16 févr. 2016 09:04

Vu la polémique suite à l'interview du secrétaire perpétuel de l'académie, la Riffaine s'est empressé de s'étonner de cette réaction tardive de l'Académie tout en ne déclarant pas que l'académie avait approuvé la réforme mais que le "Conseil supérieur de la langue française " l'avait fait et qu'à sa connaissance l'académie n'avait pas crié au scandale à l'époque ...

Le "Conseil supérieur de la langue française" n'est effectivement pas l'académie et en lisant attentivement le communiqué il semble bien que l'académie n'en est pas la créatrice contrairement à ce que la sinistre de l'échec scolaire affirmait !

Il est "normal" de l'autre coté de Gibraltar de déclarer par exemple que les élus Nantais avec l'Ayrport de Nantes s'en sont déjà mis plein les poches et de considérer que c'est vrai en l'absence de démenti ... Etrange façon de "résonner" dans la culture Française !

Ceci dit, le ministère a pris la décision et les éditeurs se frottent les mains vu qu'ils impriment déjà les nouveaux manuels scolaires .... Mais qui c'est qui paye les livres scolaires en primaire ? ... Et bien c'est nous avec nos impôts locaux !

http://www.lepoint.fr/societe/orthograp ... tor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20160216

milou77
Messages : 7724
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » mer. 16 mars 2016 10:18

Le premier sinistre, le Catalan méprisant s'est permis d'émettre une recommandation à propos de Msg Barbarin et l'affaire de pédophilie qui occupe nos catholiques. Pourtant ne sommes nous pas dans un état laïc ou l'état n'a rien à faire avec le religieux ...

Celà aurait il donné des idées à la Marocaine ? Elle avait promis de s'occuper ou plutôt de demander à ses services de s'occuper de ce sujet dès la rentrée scolaire ... Cela fait maintenant 6 mois ... S'il n'y avait pas eu ce scandale catho aurait elle fait quelque chose ? Nous ne le saurons jamais mais l'important c'est que ça se fasse !

Etrangement, notre sinistre de l'échec scolaire nous déclare qu'en 2015, il y a eu 27 exclusions d'enseignants qui au moins pour 25 d'entre elles n'ont pas fait la une des journaux ... N'y aurait il pas une "omerta" nationale ?

Il s'agit d'un vrai risque qui ne doit pas être occulté partout ou des adultes sont en contact avec des enfants ...

Sans vouloir faire comme aux USA ou il est possible de voir sur google le plus proche pédophile connu à partir de son domicile, ni de chercher à faire du sensationnel; si au moins chez nous, les faits sont découverts et publiés, cela fera réfléchir les autres !

milou77
Messages : 7724
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » ven. 6 mai 2016 09:51

Nos enseignants en primaire vont enfin être alignés avec leurs collègues du secondaire et toucher une prime annuelle de 1200 € alors que 75% des élèves quittant le primaire lisent mais ne comprennent pas le sens du texte ... Alors une prime, pourquoi pas mais indexée sur le taux d'amélioration de l'enseignement des élèves !

Et pendant ce temps, les élites du mammouth pondent des textes qu'ils sont seuls à comprendre !

J’ai aussi appris que je n’étais pas petit mais « de taille modeste » et « un nain était une personne à verticalité contrariée ». C'est ti pas bô tout ça ! Si, si !

Les enseignants devront désormais dire que les enfants allaient apprendre à manier " l’outil scripteur " au lieu de tenir un crayon.

Déjà certains enseignants utilisent cette "novlangue éducative pour dire que les rédactions sont des " productions écrites ", les courses d’école des "sorties de cohésion " et les élèves en difficulté ou handicapés des " élèves à besoins éducatifs spécifiques ".

Dans la réforme du collège, le Conseil supérieur des programmes pousse encore un peu plus les limites :

- L’élève n’apprendra plus à écrire mais à "maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres "[/color][/b].
- Il n’y aura plus de dictée mais une "vigilance orthographique ".
- Courir c’est "créer de la vitesse ",
- Nager en piscine c’est "se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête ",
- Le badminton est une "activité duelle médiée par un volant ".

Les précieuses ridicules de Molière, à côté, c’est de l’urine de jeune félidé (je n’ose pas dire du pipi de chat).
Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : la « personne en cessation d’intelligence » autrement dit, le (insulte interdite).

Quand ne dira t'on plus "parent d'élève" mais "géniteurs d’apprenant " et que l'on ne dira plus un co n mais "une personne en cessation d’intelligence"....

Si tous ces jolis termes dignes du langage fleuri de la renaissance étaient fait pour que la marocaine de nationalité et néanmoins sinistre de l'échec scolaire ne puisse comprendre , j'en aurais rigolé ... Mais malheureusement c'est bien une réalité !

4 ans de socialisme bobo , ça suffit !
Dernière modification par milou77 le lun. 9 mai 2016 09:08, modifié 1 fois.

au comptoir
Messages : 3299
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par au comptoir » ven. 6 mai 2016 10:39

Non, non, c’est très drôle et quand bouboule va se retirer pour reprendre ses études, je pense que nous allons nous ennuyer.
Les chansonniers raffolent de notre président, eux qui regrettaient le départ de SARKO pensant qu’ils auraient moins de matière pour faire rire.
Et puis le socialisme, le communisme, le verdurisme, ont toujours été des verbiages souvent incompréhensibles pour le commun des mortels.
Le tout pour ces doctrines d’un autre temps consiste à cacher le réel afin que le lecteur soit ébloui par les mots et ne comprenne rien à leur sens.
Cherche à comprendre un texte de HULEUX, un raisonnement de IAGO et tu pourras vérifier ce que j’écris, rien que pour les « auteurs » locaux.
je ne cite pas Jérôme car lui il n'écrit pas

milou77
Messages : 7724
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » mar. 31 mai 2016 17:40

« Madame Najat-Vallaud –Belkacem est pour la littérature et la culture de ce pays un Terminateor de charme, une sirène séduisante dont il faut s’éloigner au plus vite, une espèce d’Attila souriante derrière qui les vertes prairies de la mémoire historique ne repousseraient plus jamais. »

Jean d'Ormesson

Qu'en termes élégants , ces choses-là sont dites ...

Il a du reste taillé un costard au locataire de l'Elysée en fin de bail en déclarant :

« J’ai peur de mourir pendant son quinquennat et la pensée que Hollande puisse me rendre hommage me terrifie. »

Voila ce que l'on peut écrire avec peu de mots lorsque l'école vous a enseigné notre belle langue ... Avant d'en apprendre une deuxième il faudrait déjà que nos jeunes comprennent la première, celle de la France.

milou77
Messages : 7724
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » mer. 1 juin 2016 09:52

La sinistre de l'échec scolaire vient de confirmer hier le projet d'arabisation des écoles ...

L'arabe sera enseigné dès le CP alors que d'un autre coté on réduit le nombre d'heures d'enseignement du Français au collège ...

S'il n'y a pas assez de professeurs disponibles on fera appel à des étrangers ...

http://www.bfmtv.com/politique/enseigne ... 78973.html

au comptoir
Messages : 3299
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par au comptoir » mer. 1 juin 2016 12:56

non, non nous avons suffisamment d'imams qui parlent l'arabe littéraire à la perfection.
Par contre pour qu'ils soient opérationnels, il faut qu'ils apprennent le français et là nous avons des profs en rab.
le communautarisme va se développer dans notre pays , la guerre civile n'est pas loin.

milou77
Messages : 7724
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » jeu. 2 juin 2016 08:16

Il faut rappeler que "l'esprit" de la commission Européenne à propos de l'apprentissage des langues courantes en 1977 était basée sur l'idée que les Citoyens Européens étaient appelés à bouger en Europe et donc devaient apprendre les langues "Européennes" pour pouvoir communiquer.

Je ne connais pas de pays Européens ou l'arabe est parlé de façon usuelle sinon traditionnelle ... Les pays d'Afrique du Nord ne font pas partie de l'Europe et vu leur taux de chomage ne constituent pas un bassin d'emploi alternatif et en ce qui concerne la Turquie ils ne parlent pas l'arabe ...

Il s'agit bel et bien de renforcer le communautarisme comme dans le cas de l'affaire Benzema-Cantona pour montrer que les socialistes sont les seuls à vouloir les défendre ... La Défrancisation est le leitmotiv de nos gouvernants actuels qui ne souhaitent que de nous voir venir au même niveau que leurs chères patries d'origine !

Par contre, les heures prévues pour l'enseignement de n'importe quelle autres langues devrait être consacré à l'apprentissage de la langue Française .

Répondre