L'éducation dite "nationale"

Discussions diverses et variées
milou77
Messages : 7720
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » lun. 12 déc. 2016 09:11

Un ancien ministre de l'éducation Nationale se présente aux primaires de la gauche ... Jusque la rien de très dérangeant même si bien évidemment il s'agit d'un vrai socialiste pur et dur .

Ou cela commence à me déranger, c'est lorsque ce guguss qui n'a pas marqué son passage au gouvernement , profitant de sa formation universitaire Française officie en tant que professeur à Neuchatel en Suisse ...

L'instruction en France est quasiment gratuite ou bénéficie d'aides qui permettent à qui veut s'en donner la peine de suivre des études longues pour le bénéfice du pays par la richesse que ces grosses têtes bien pleines pourront produire.

Voila donc un homme de gauche donc par définition un homme normal , juste et intègre qui a profité de ce que l'état Français, c'est à dire "nous le peuple de France" , lui a payé par les impôts pour qu'il puisse suivre des études longues et ensuite aller donner son savoir aux Helvètes ... Belle moralité !

Lamentable

Pybe
Messages : 183
Inscription : mer. 1 juin 2016 12:12

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par Pybe » jeu. 15 déc. 2016 12:42

Effectivement ! Ce n'est pas un homme de droite comme qui aurait pu faire ça ! Jamais on aurait vu Alain Juppé, par exemple, enseigner pendant un an au Québec.

milou77
Messages : 7720
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » jeu. 15 déc. 2016 14:32

Pybe a écrit :Effectivement ! Ce n'est pas un homme de droite comme qui aurait pu faire ça ! Jamais on aurait vu Alain Juppé, par exemple, enseigner pendant un an au Québec.
Non cela ne m'aurait pas choqué car chacun sait qu'un homme de droite est par définition un sale profiteur et affameur du petit peuple ... Et en plus , il ne postule pas en même temps à un poste de député Européen comme le Peillon !

Mais en tant qu'indécrotable de gauche tu ne peux accepter cela bien évidemment !

Et pourtant, je pense que Juppé est atteint par la limite de consommation et je ne cherche pas à défendre ses positions ...

Je suis par contre très étonné qu'un homme de gauche "normal" donc et proche du petit peuple puisse comme il l'a fait hier sortir 19500 € d'un coup pour régler ses arrièrés de cotisation ... Si je devais régler 195 € ce serait sans problèmes, 1950 € avec plus de conséquences sur les fêtes qui arrivent et 19500 € c'est même pas en rève !

Mais je ne suis pas un homme de gauche !

milou77
Messages : 7720
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » lun. 22 mai 2017 10:25

En fait , je répond au message de notre Berny local dans le sujet "les législatives" mais qui n'a pas grand chose à y faire ... A moins bien sur que la Marocaine de l'échec scolaire n'ait décidé de se présenter dans la circonscription !
berny77 a écrit :
Ce week-end, ils ont carrément crevé l'écran en s'infiltrant dans la bouche d'une journaliste réputée lors d'un débat diffusé sur une chaîne publique à une heure de grande écoute"
Comme l'Obs le dit si bien, pour une fois ça n'est pas dans une obscure et malodorante feuille de choux d'extrème droite que des "fausses informations" ont été données à la population assise devant son petit écran ...


Quand à la Vanessa , c'est peut être une animatrice mais il ne faut pas la qualifier de "journaliste réputée" , son rôle est de mettre mal à l'aise les invités qui du reste savent parfaitement le traitement de faveur qui va leur être appliqué...

Comme toujours, rien n'est blanc ou noir , mais justes 50 nuances de gris ...

En fait ce qui a été reproché par la "grosse-niqueuse" à la bi-nationale qui a terminé son mandat ne sont pas totalement des "fausses nouvelles" :

1°/ elle n'était pas à l'origine des modifications de l'auretaugrafe, mais, c'est bien sous son ministère que des expérimentations ont été faites ... L’orthographe rectifiée, qui n’a rien d’obligatoire précise Le Monde, a suscité une polémique en février 2016, quand elle a été intégrée par les éditeurs des nouveaux manuels scolaires.

2°/ elle n'a pas généralisé l'arabe en primaire, mais, a fortement favorisé l'apprentissage des "langues et cultures d'origine" ( ELCO ) alors que pourtant le Haut Conseil à l'Intégration soulevait le risque dès 2012 et tirait le signal d'alarme en 2015 devant les dérives communautaristes de cette option soutenue par toutes les associations bien pensantes.

3°/ Ils n'ont pas abordé ce qui avait fait scandale au début de son ministère : "la théorie du genre" . Pourtant il ne s'agit pas de "fausse nouvelle" car les manuels existent devaient être distribués aux enfants ... il n'est du reste pas étonnant que l'animateur en chef n'ait pas soulevé ce point !

En dénonçant ce genre de partiellement "fausses nouvelles", ils se donnent une crédibilité pour pouvoir, lorsque cela sera utile, balancer une ou 2 bonnes et vraies "fausses nouvelles" que bien sur tout le monde prendra pour "vraie" !
Dernière modification par milou77 le mar. 23 mai 2017 08:32, modifié 1 fois.

milou77
Messages : 7720
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » mar. 23 mai 2017 09:04

La Marocaine de l'échec scolaire aura été jusqu'au bout de sa haine pour le système d'instruction à la Française qui l'a pourtant permis d'échapper à une vie dans une maison en torchis avec 15 gosses qurelque part dans le Rif ...

Histoire de bien pourrir la situation, entre les deux tours de la présidentielle, sachant donc qu'elle était à la fin de son mandat le ministère de l'Éducation nationale a publié une circulaire pour légitimer le tirage au sort à l'entrée de l'université.

L'article du point cite 25% comme le pourcentage de succès en licence des étudiants ayant intégré l'université sur la base des connaissances acquises ... Alors, un tirage au sort d'étudiants au niveau inconnu et peut être bon ou nul ne peut que conduire à une aggravation de cette gabgie !

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/s ... tor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20170523

Marimar7
Messages : 3
Inscription : jeu. 14 déc. 2017 11:13

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par Marimar7 » ven. 15 déc. 2017 15:16

milou77 a écrit :Une visite d'une classe de Stains au Musée d'Orsay ... Excédé le gardien leur balance " Fermez vos gueules" certainement excédé devant le chahut des jeunes qui s'extasient devant des tableaux de peintres qui sont appelés impressionnistes ... ça change des BD !

Le problème n'est pas l'inculture de ces jeunes de première en bac pro , ce n'est pas de leur faute si les "éducateurs" qu'auraient du être leurs parents et les "instructeurs" qu'auraient du être les enseignants ne leur ont pas expliqué qu'il fallait respecter le calme pour profiter de l'art d'une manière générale ...

S'ils avaient mis les pieds dans une bibliothèque municipale pour développer un sujet scolaire , ils auraient appris que le silence est quelque chose qui représente le respect par rapport aux autres...

Le Musée d'Orsay n'est pas un concert des sommets de l'inculture d'un Hanouna ou d'un maitre Gimms ...

Non, le problème est la réaction de l'enseignante qui accompagnait le groupe et qui par son inculture prend le parti de ses élèves au lieu de leur demander le respect ... Comment peut on imaginer que ces jeunes puissent ensuite apprécier une oeuvre qu'elle soit peinte , chantée ou sculptée ?

Même si la réaction verbale du gardien peut être considérée comme exagérée, si les enseignants ne sont pas à même d'imaginer, de prévoir et de contrôler le comportement de leurs élèves, il faut effectivement qu'ils se cantonnent à la visite de la piscine municipale et encore ... un jour réservé aux hommes !

Pour les facheux gauchistes, je mentionne que "20 minutes" n'a rien à voir avec le journal "Minute" ...

http://actualite.20minutes.fr/Interstit ... _politique]--
Il faut reconnaître que l'éducation nationale part de plus en plus en (mot interdit). Des élèves moins respectueux, des parents démissionnaires dans l'éducation de leurs enfants, des enseignants incapables d'encadrer les élèves et l'Etat incapable de prendre les bonnes décisions pour redresser la barre. Je pense que les cantonner uniquement à la visite de leur piscine municipale ne sera pas une bonne idée. Il faut trouver d'autres voies et moyens. http://elypsis-piscines.fr/
Dernière modification par Marimar7 le jeu. 28 déc. 2017 16:23, modifié 1 fois.

au comptoir
Messages : 3299
Inscription : ven. 3 avr. 2009 11:07

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par au comptoir » ven. 22 déc. 2017 09:29

Les enseignants actuels ne sont pas particulièrement cultivés. De plus ils ont les trouilles de leurs élèves et de leur hiérarchie qui leur commande de ne rient faire pour éviter les vagues.
Reste l'enseignement privé, allez tous chez les bons pères (comme du reste un grand nombre de nos hommes politiques notamment de gauche qui en proviennent)

milou77
Messages : 7720
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: L'éducation dite "nationale"

Message par milou77 » ven. 22 déc. 2017 10:21

au comptoir a écrit :Les enseignants actuels ne sont pas particulièrement cultivés. De plus ils ont les trouilles de leurs élèves et de leur hiérarchie qui leur commande de ne rient faire pour éviter les vagues.
Pourtant sauf erreur de ma part, la formation et l'instruction des enseignants n'a pas changée en théorie depuis mon époque ...

La seule différence notoire est que les heures de cours des étudiants quelle que soit leur branche ont été réduites drastiquement et qu'en conséquence la quantité de "savoir" en est réduite ...

Je me souviens des 8h-18h pendant 4 jours et 8h-12h pendant 2 jours au lycée et pourtant j'ai survécu comme la plupart des élèves de l'époque !

Je ne parle pas bien sur de "l'éducation" des élèves qui dépend en grande partie de leur milieu d'élevage et de leurs traditions qui permettent ensuite la transmission à leurs élèves ...

Ce n'est pas en éliminant des épisodes de l'histoire de France supposées pouvoir froisser les susceptibilités de certains élèves qu'on améliore la culture ... Poitiers n'est pas seulement connu pour avoir été la plateforme de stockage d'importation des magnétoscopes dans les années 80 !

Et comment espérer une amélioration lorsque au plus haut niveau de l'état on se félicite que la chancre de la débilité et de l'inculture Hanouna ait appelé Macron pour lui fêter en toute discrétion son anniversaire ! On se fout de qui ?

Répondre