LES RELIGIONS

Discussions diverses et variées
cecile
Messages : 946
Inscription : jeu. 16 mars 2006 15:20

Re: LES RELIGIONS

Message par cecile » mar. 6 déc. 2016 09:56

milou77 a écrit :Nous serions 65 millions de Français et si comme tu l'écris 15% iraient à la messe , cela fait 9 750 000 catholiques pratiquants soit toujours quasiment 2 fois plus que les barbus ...
Ce serait vrai si les musulmans n'étaient pas compris dans les 65 millions de français.....

Ca n'empêche que sur le fond, je trouve dangereux d'ouvrir des espaces laïques à la religion.
Le domaine public (la rue, les écoles, les institutions et même les commerces) ne doit pas être utilisé pour marquer sa religion.
On a même fait disparaître les un uniformes de curés pour qu'ils passent inaperçus !

Il y a à peine 3 décennies, les signes religieux étaient interdis dans l'école laïque : exit les croix visibles autour du cou.

Avec l'abandon de ces dispositions, on a vu fleurir les voiles, les kipas, etc ...
Comment peut-on cohabiter sereinement dans ces conditions et empêcher le prosélytisme de ceux qui seraient tentés ?

Pour ma part, je considère la religion comme relevant de l'intime. Ca se pratique à la maison ou dans des lieux dédiés.

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: LES RELIGIONS

Message par milou77 » ven. 9 déc. 2016 09:41

Dans un reportage, intitulé « Lieux publics : quand les femmes sont indésirables », France 2 suit deux militantes de la Brigade des mères :
Elles se battent contre la radicalisation des jeunes et pour la liberté des femmes dans les quartiers.
Etrangement, il manque quelque chose vu qu'aux terrasses des cafés, aucune représentante de la gent féminine.
Elles entrent dans l’un d’entre eux. Le dialogue est instructif : « Vous cherchez qui, madame ? », « Un monsieur ? », « Ici, y a que des hommes », « Voilà, dans ce café, y a pas de mixité , on est à Sevran, pas à Paris ».

Sevran n’est donc plus en France ?

Après Sevran, un saut dans la banlieue lyonnaise. Une assistante maternelle, qui promène un enfant dans une poussette, fait tout pour ne pas se faire remarquer.

On peut imaginer les pressions qui s’exercent sur les jeunes femmes, les insultes qu’elles subissent si elles sont maquillées ou portent une jupe jugée trop courte…

C'est ça le principe Républicain de laïcité et d'égalité homme-femme selon les écolos ( Sevran ) et les socialos !

Ninahagen
Messages : 731
Inscription : jeu. 21 juin 2012 16:46

Re: LES RELIGIONS

Message par Ninahagen » ven. 9 déc. 2016 10:11

A l'entrée de Arcades, côté Fnac, un salon de beauté avec une affichette, "Mesdames nous avons une salle pour femmes voilées", je me suis demandé quand je l'ai vue si c'est bien légal.

cecile
Messages : 946
Inscription : jeu. 16 mars 2006 15:20

Re: LES RELIGIONS

Message par cecile » ven. 9 déc. 2016 10:14

un salon de beauté pour les voilées ! pourquoi pas des gants pour les manchots ?
Sans rire, je ne sais pas si c'est légal, mais c'est vrai que ça interpelle !
J'espère qu'aucune non voilée n'ira.....

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: LES RELIGIONS

Message par milou77 » mar. 20 déc. 2016 09:29

Les adeptes de la RATP ont encore frappé ... L'Allemagne les accueille et malgré cela , en remerciement ils attaquent comme seuls ils savent le faire un symbole de notre évolution et notre culture que sont les marchés de Noel !

L'islam n'est pas compatible avec nos démocraties , mesdames et messieurs les politiques, il faut le reconnaître !

Ou et quand le prochain ?

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: LES RELIGIONS

Message par milou77 » lun. 9 janv. 2017 14:25

En Afghanistan les Talibans qui prônent un Islam pur et vrai viennent de décapiter une femme qui allait seule faire son shopping ...

Avec l'arrivée des soldes cette semaine, mesdames faîtes attention de ne pas croiser un de ces merveilleux adeptes de la RATP !

https://francais.rt.com/international/3 ... pour-avoir

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: LES RELIGIONS

Message par milou77 » ven. 13 janv. 2017 14:55

Je n'irais pas jusqu'à dire que tous les Pierre, Jean , Michel ou Paul sont des catholiques pratiquants sinon intégristes , mais les prénoms donnés par les parents à leur naissance ne sont pas d'origine bouddhiste ou indouiste...

En France depuis les HSDNH , les statistiques ethniques ou religieuses sont interdites.

En France, s'il n'est donc pas possible de mesurer les proportions des différentes religions, l'INSEE à partir des données des recensements donne la fréquence par année et par département des prénoms.

La probabilité qu'une famille de tradition catholique même non pratiquante donne le prénom de Djamel ou mohamed à leur petit dernier est quasi nulle... Cette statistique est donc indiscutable même par les plus vaillants bien pensants est éloquente pour illustrer les évolutions de la population d'origine musulmane sur le territoire.

Dans le 93, entre 1996 et 2016 , la population Française portant des prénoms à consonance ou origine musulmane indiscutable est passée en 20 ans de 17,3 % à 42,9 % . Peu importe qu'il s'agisse d'enfants nés dans le 93 ou d'adultes arrivés comme immigrants ou en regroupement familial , la proportion est quantifiée.

Dans le même temps entre 1996 et 2016, la Seine St Denis était le seul département métropolitain en 1996 à afficher un taux supérieur à 10% alors qu'en 2016 , 40 départements sur les 101 que compte aujourd'hui le territoire sont au dessus ... Faut dire qu'on a rajouté Mayotte ...

Je constate que sur la période de 1923 à 2015 il y a eu 2 215 000 Mohamed . Sur la même période il n'y a eu que 1 950 000 Michel . Si je regarde pour n'importe quel prénom d'apôtre, c'est la même chose ...

Alors, si ce n'est pas encore le "grand remplacement" , les chiffres officiels de l'état sur les prénoms, nous montrent que la tendance est pourtant bien dans cette direction si on sait lire les statistiques comme nos socialiste nous le montrent chaque mois pour la baisse du chômage ! Encore faut il ne pas être aveugle ou ne pas vouloir faire face à la réalité ...

Si on ajoute les prénoms que l'on peut attribuer aux Musulmans à ceux des Juifs et aux autres agnostiques , les familles catholiques ou laïques de tradition catholique sont devenues juste minoritaires ...

En ce qui concerne la tendance, bien sur il n'y a pas de statistiques de la natalité en fonction des origines ou de la religion, mais le nombre "enfants par femmes" des résidents d'origine maghrébine est réputé plus élevé que celui des bobos du Marais Parisien ! ... Alors, va t'on inverser la courbe vers la soumission ?

Pour ceux qui voudraient mettre en doute ces chiffres, la publication de l'INSEE en fichiers texte ou dbase pour ceux qui veulent faire les regroupements c'est ici : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2540004

Pybe
Messages : 183
Inscription : mer. 1 juin 2016 12:12

Re: LES RELIGIONS

Message par Pybe » ven. 13 janv. 2017 15:23

Comme indiqué sur le site que vous mettez en lien
Les fichiers ne recensent pas les personnes vivantes une année donnée mais les naissances.
Donc
Dans le 93, entre 1996 et 2016 , la population Française portant des prénoms à consonance ou origine musulmane indiscutable est passée en 20 ans de 17,3 % à 42,9 %
devrait être
Dans le 93, entre 1996 et 2016 , la part des enfants nés avec des prénoms à consonance ou origine musulmane indiscutable est passée en 20 ans de 17,3 % à 42,9 %
Alors ensuite c'est sûr que si on passe notre temps à répéter à ces Mohammeds qu'ils ne sont pas Français qu'ils ne pourront jamais l'être, qu'on les enferme dans des ghettos puis dans des prisons, on va avoir des soucis quand ils représenteront une part importante de la population.
Mais ça n'a pas à être une fatalité... A moins que les discours racistes comme le votre continuent leur sale œuvre.

milou77
Messages : 7725
Inscription : sam. 17 juin 2006 08:32
Localisation : Le village Gaulois

Re: LES RELIGIONS

Message par milou77 » ven. 13 janv. 2017 23:55

Pybe a écrit : Alors ensuite c'est sûr que si on passe notre temps à répéter à ces Mohammeds qu'ils ne sont pas Français qu'ils ne pourront jamais l'être, qu'on les enferme dans des ghettos puis dans des prisons, on va avoir des soucis quand ils représenteront une part importante de la population.
Mais ça n'a pas à être une fatalité... A moins que les discours racistes comme le votre continuent leur sale œuvre.
J'ai enfin trouvé un "bien pensant" heureux et velléitaire ... Mais bien sur qu'ils sont "Français" ou du moins sont résidents autrement l'INSEE ne les aurait pas comptés et même s'ils ne l'étaient pas il y en aurait un nombre qui serait bien plus important ...

Maintenant s'ils se sont ghéttoïsés dans les cités dortoirs des HLM des années 60 et s'ils ont ensuite passé avec succès l'examen d'entrée des prisons ce n'est pas la faute de la société d'alors , mais de la différence de mode de vie et de culture ... L'école de la République était la même pour un fils de harki , de petit fonctionnaire ou d'ouvrier ... Du reste heureusement que plus de 90% de cette population n'est pas dans les cellules car le problème de places dans les nouveaux villages du CluMed serait insoluble !

Et ta réponse ne remet pas en doute l'évolution de cette population , juste le principe que tu juges inacceptable de le mettre au grand jour !

"le premier qui dit la vérité doit être exécuté" selon Guy Béart ... Et dans ce cas c'est tout simplement une réalité ... Le dire serait honteux ?

Nous aurions des soucis quand ils représenteront une part importante de la population ..

Il faut consulter un ophtalmo si tu ne réalises pas ce qui se passe déjà dans les quartiers ou j'ai passé mon enfance ... Ne reste pas chez toi en pays "bobo" , va faire un tour le dimanche matin sur les marchés de Noisy le sec, de Bondy ou de Drancy et tu pourras revenir sur le forum avec des images de la réalité ...

Pybe
Messages : 183
Inscription : mer. 1 juin 2016 12:12

Re: LES RELIGIONS

Message par Pybe » mer. 18 janv. 2017 15:46

Maintenant s'ils se sont ghéttoïsés dans les cités dortoirs des HLM des années 60 et s'ils ont ensuite passé avec succès l'examen d'entrée des prisons ce n'est pas la faute de la société d'alors , mais de la différence de mode de vie et de culture ... L'école de la République était la même pour un fils de harki , de petit fonctionnaire ou d'ouvrier ...
C'est effectivement le problème.
L'école de la République est la même pour tous, tous ont droit à la même école, celle faite pour le fils du petit fonctionnaire.

Déjà pour le fils d'ouvrier c'est plus compliqué : les horaires scolaires ne collent pas trop avec un 3*8. Et si la fille du fonctionnaire veut se lancer dans une voie scientifique, ce sera plus difficile pour elle que pour son frère, à moins que ce dernier ne soit neuro-atypique, ou ait tout simplement une menière de raisonner ou d'apprendre différente de la norme.

Pour réussir dans notre système éducatif (comme dans ceux de la plupart des autres pays) il faut rentrer dans le moule. C'est d'autant plus difficile lorsqu'on pense différemment, parce qu'on a un cerveau différent, ou parce que l'on vient d'une culture différente.

Et c'est sans prendre en compte l'impact des différences culturelles sur l'éducation elle-même : dans certaines cultures, il est impoli de regarder une figure d'autorité dans les yeux. Confronté à un enfant issue de ces cultures, un enseignant Français ignorant de ces différences culturelles s'imaginera que l'enfant ne s'intéresse pas ou ne comprend pas qu'on lui parle.

Il est normal que l'école de la République refuse certains traits culturels incompatibles avec nos valeurs et notre société : le droit des filles à l'éducation ne doit pas être remis en cause par une quelconque appartenance culturelle. En revanche, les trais culturels qui ne sont pas incompatibles ne devraient pas être les obsctacles qu'ils sont bien trop souvent.

Si une différence de mode de vie et de culture mène une part importante d'une population à la prison, c'est une faute de la société. Celle-ci devrait être à même de gérer ces différences autrement que par un emprisonnement coûteux qui ne résout pas le problème et devient même dangereux sur le long terme.

Répondre