ET LA CULTURE DANS TOUT ÇA ?

Avec la restauration, le secteur culturel et notamment le spectacle vivant, est le plus durement et durablement touché par la crise sanitaire,  qui sévit maintenant depuis 12 mois.

Au niveau national, ce sont :

  • 600 000 professionnels (comédiens, techniciens, salles, producteurs) privés d’emploi.
  • 220 000 entreprises de spectacles, dont 30% ne survivront certainement pas à cette crise
  • 143 000 Associations et/ou Compagnies, dont on évalue aujourd’hui à 25% celles qui disparaîtront.
  • 8 milliards d’euros de perte directe pour ce seul secteur.

Les rock stars ont le blues, les salles obscures broient du noir, le spectacle n’a plus de vivant que le nom, seule la morosité s’accroche aux cimaises des salles d’exposition.

En 2021 la culture devra-t-elle vivre en mode mineur ?

A Emerainville, la réactivité de l’équipe municipale a permis de sauver la saison 2020, et de reporter au deuxième semestre de cette année, les spectacles prévus début 2021.

Mais, à compter du 1er mars les spectacles qui devraient être reportés, ne pourront l’être qu’en 2022.

Seuls les spectacles scolaires, pourraient encore être reprogrammables avant fin juin.

N’étant ni fataliste, ni résigné, depuis mai 2020 nous avons recentré nos efforts sur le travail de résidence théâtrale et musicale. 

A ce jour, 3 compagnies théâtrales ainsi que deux formations musicales, ont déjà été accueillies.

Ce travail a donné lieu à la naissance de trois spectacles : Piaf – La Princesse au petit Pois – Malou le Magicien, dont le public Emerainvillois aura, avant les scènes parisiennes, la primeur.

Vous trouverez, sur le site internet de la ville,  des informations et la vidéo de présentation du spectacle de Piaf.   

De nouvelles résidences sont actuellement en préparation, avec notamment une création jeune-public sur l’œuvre d’Andersen.

Côté musical, les Emerainvillois pourront, lors des opérations « Faîte du sport » et « Emerainville Plage » (si si nous y croyons !), gratuitement profiter du résultat du travail accompli.

Notre commune, a également accueilli les préparatifs et la cérémonie de l’élection de Mister Ile de France (voir le site de la commune).

Du côté des activités, il nous a fallu, là aussi, depuis mai 2020, être réactif aux différents rythmes imposés par le gouvernement.

Sous l’impulsion de Monsieur le Maire, et avec le volontariat et le professionnalisme de nos intervenants, que ce soit en présentiel ou en distanciel, nous avons toujours maintenu toutes les activités possibles, ce qui est loin d’être le cas des villes voisines.

Monsieur le Maire très sensible à l’éducation culturelle et artistique, nous a confié la mission, dès que nous aurons la visibilité nécessaire, de proposer, activité par activité, des solutions de rattrapage et/ou de compensation pour les cours qui auront malheureusement dû être annulés.

A Emerainville, comme lors du 1er confinement,  quoi qu’il arrive les usagers ne doivent, et ne serons pas lésés.

En attendant le bonheur de vous retrouver, et parce que nous sommes résolument optimistes, nous peaufinons les animations et les spectacles à venir, nous avons toiletté la scène et revu les éclairages, pour vous accueillir dans de meilleures conditions.

L’équipe Culturelle