DOSSIER : Actualités

Billet d'humeur d'Alain KELYOR

UN MEPRIS DES PARENTS ET DE LA MAIRIE

A la rentrée, 57 classes en seine et marne, ont été fermées en maternelle et en élémentaire. (Savigny le temple, Melun, Chelles, Torcy, Noisiel, Champs, Emerainville, Meaux, Crécy la chapelle,  …..etc)

Devant la colère des parents, l’inspection d’académie a décidé dans certains cas de revenir sur sa décision.

Pour la majorité des cas l’administration,  joue sur la démobilisation des parents et il semble qu’à ce jour, seules, deux écoles continuent de s’opposer aux fermetures » 

Souppes sur Loing : les enseignants se sont mis en grève

Emerainville : Une association de parents d’élèves, bloque l’école élémentaire jean Jaurès avec l’approbation  de la mairie

La fermeture, motivée par le nombre d’élèves,  si elle correspond aux critères de l’éducation nationale est très contestable car elle  ne tient pas compte de l’évolution prévisible de notre population et est en contradiction avec les déclarations récentes de notre Président sur la baisse voulue des effectifs dans les classes afin d’améliorer le niveau de l’enseignement  

Cette fermeture est également scandaleuse de par la manière dont elle a été prise.

La mairie et les parents ont été a été prévenus officiellement le lundi matin pour une fermeture le même lundi matin.

Le processus habituel de décision n’a pas été respecté et monsieur le Maire n’a pas eu l’honneur malgré ses demandes, d’un coup de téléphone de l’inspectrice d’académie

Ce mépris de l’éducation nationale pour les enfants, leurs parents, les municipalités est inexcusable et intolérable.

la mairie, dont les pouvoirs de décision n’existent pas dans le cas d’espèce, considère que si l’éducation nationale veut régner en maitre, il serait bon qu’elle s’en donne les moyens et qu’elle assure le paiement de tous les frais de fonctionnement et de tous les investissements des groupes scolaires. A ce jour seuls les salaires des enseignants sont réglés par l’état.

Les contribuables locaux versent des impôts à la commune pour qu’elle entretienne leurs écoles, mais ne possèdent aucun droit concernant les fonctionnements de ces établissements.

Le slogan « pollueurs payeurs «  devrait se transformer en « payeurs décideurs ».

NB Sujet de satisfaction :

La mairie a reçu les dernières consignes sanitaires pour la reprise, des écoles le samedi pour le lundi.

Malgré  ces consignes tardives, tout était prêt en ce qui concerne la municipalité, pour une bonne reprise laquelle a eu lieu dans des conditions plus que satisfaisantes.

Le Maire, Alain KELYOR

Retour à liste des courriers