DOSSIER : Commissions municipales

Commission municipale espaces publics - Compte-rendu

Lundi 4 janvier 2021 – 11h

Commission municipale espaces publics

Compte-rendu

Commission en présence de Monsieur le Maire,

Des élus de la Majorité : Madame Fabrigat, Madame Beaudry, Madame Annoqri, Monsieur Levron, Monsieur Morel,

Des élus de l’opposition : Monsieur Quinion, Monsieur Courtois,

Des administratifs de la mairie : Madame Cardot (responsable finances), Monsieur Caulay (Directeur général des services), Monsieur Jedrezak (responsable communication), Fabrice Beaudry (responsable services techniques)

Monsieur le Maire introduit la réunion : Nous sommes réunis pour une pré-réunion qui précède le DOB avant la mise en place du budget.

Passage en revue du fonctionnement, investissement, recettes etc.

Monsieur Denis Levron, Adjoint en charge des Espaces publics énumère les réalisations 2020 et les travaux en cours.

Monsieur le Maire évoque les rénovations dans les écoles (toitures),  l’ouverture de la rue silencieuse, et Guy-Drut (on a pris du retard, mais nous ne sommes pas pressés).

Monsieur Denis Levron précise « pour Anquetil, rien n’a commencé ». Monsieur le Maire précise : attention aux fausses informations sur les réseaux sociaux à ce propos.

Monsieur le Maire demande aux élus de l’opposition s’ils ont des remarques.

Monsieur Quinion : Nous n’avons pas eu les documents. Pour avoir des échanges constructifs avec vous, il nous faut les documents.

Monsieur le Maire prend la parole : De quels documents parlez-vous ? Les supports que nous avons, vous les avez aussi !

Echanges entre le Maire et M. Quinion sur la rue silencieuse. M. Quinion affirme ne pas être contre le projet mais regrette que ce dernier soit « imposé aux habitants ». Le maire rappelle que les électeurs ont voté pour un programme « et nous l’appliquons ».

Monsieur Courtois dit : On n’a pas de communication, la population n’est pas informée. Il faut bien qu’il y ait une consultation à un moment ou à un autre.

Monsieur Quinion : regrette que les travaux de la place de la Rose bleue aient été menés en période pré-électorale… Monsieur le Maire réfute cette affirmation. Par ailleurs, Monsieur Quinion affirme que les travaux ont été menés alors que le président de la copro n’était pas au courant. Fabrice Beaudry explique que les travaux ont duré parce qu’il fallait qu’il y ait un vote en assemblée générale. Il se dit surpris que le président de la copro ne soit pas au courant.

Monsieur Caulay précise, toujours pour la Rose bleue qu’une délibération est passée en conseil municipal (elle a été votée). Elle donne les modalités de prise en charge d’un côté, comme d’un autre. Ça a tardé parce que le syndic n’avait pas validé la convention. Le président n’a pas signé, effectivement, mais est le syndic l’a fait avec l’autorisation de l’AG.  

Monsieur Courtois annonce, concernant l’ouverture de la rue silencieuse : « on nous dit qu’il n’y a pas eu d’appel d’offres et que c’est passé sur un budget maintenance de la voirie. Qu’en est-il ? »

Monsieur Caulay précise qu’il a fourni le marché à l’opposition. Ce n’est pas un marché nouveau, il a   été voté en 2016 ou 2017. Le marché d’entretien de voirie est en deux parties : il y a l’entretien courant « rustines » et la « création de voiries, d’espaces publics, de parkings ». Tout est bien noté.

Monsieur le Maire rappelle à M.Quinion qu’il était adjoint chargé de présenter des dossiers. Il « ose espérer » qu’il était d’accord avec les dossiers qu’il présentait. « J’ai regardé les commissions, j’ai jamais vu que tu n’étais pas d’accord avec les dossiers que je signais ».

Monsieur le Maire donne rendez-vous pour le DOB en espérant que les questions seront dignes de l’événement.

Retour à liste des courriers