Conseils municipaux

Compte rendu du conseil municipal du 19 Décembre 2007

L’an deux mil sept, dix neuf décembre à vingt et une heures, le Conseil Municipal légalement convoqué s'est réuni à l'hôtel de ville, en séance publique sous la présidence de Monsieur Alain KELYOR, Maire.

ETAIENT PRÉSENTS :

MM Alain KELYOR

Christine MORIN           
Pierre PARIZIA             
Raphaël CUEVAS         
Michelle FABRIGAT      
Claude CRESSEND      
Pierre NICOLAS            
Didier BERNARD          
Thierry PIOT                 
Edith BORDIER            
Michèle BEAUDONNAT
Véronique VIDAL

Gabriela CAULEA
Didier VIDAL
Laetitia MIERSMAN
Sofiane RINDA
Alain LAFLEUR
Elisabetta MARIGLIANO
Dominique VIMONT
Claude MOREL
Philippe VAN GREVELINGE
Jean Francis DAURIAC
Corinne BESSONIES


ETAIENT REPRESENTES :
Christian DELGRANGE par Alain KELYOR
Martine COLOMBANI par Raphaël CUEVAS
Jean Paul LE LOSTEC par Pierre PARIZIA
Natacha FONTY par Edith BORDIER

ETAIENT ABSENTS
Didier HACQUARD
Ghyslaine CANONICI


INVITEES PERMANENTES :
Geneviève TALBORDET et Chantal MAILLET
Formant la majorité des membres en exercice.
Monsieur Didier VIDAL est élue secrétaire de séance.
Le quorum étant atteint, le Conseil Municipal peut valablement délibérer.

 

APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 19 NOVEMBRE 2007.

Vote à la majorité :
22 voix pour
5 voix contre (Claude MOREL, Dominique VIMONT, Jean Francis DAURIAC, 
Philippe VAN GREVELINGE et Corinne BESSONIES)

Monsieur le Maire demande l’autorisation à l’assemblée d’inscrire à l’ordre du jour le projet de délibération suivant : « signature du marché pour réalisation d’un parking de 80 places ». Le Conseil adopte à l’unanimité.

N°2007/12/01 : MODIFICATION DES STATUTS DU SAN

LE CONSEIL MUNICIPAL, VU le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment ses articles L 5211-20-1, L 5332-2 et L 5321-1, VU l’arrêté préfectoral du 26 juin 1984 autorisant la création du Syndicat d’Agglomération Nouvelle de Marne la Vallée – Val Maubuée,CONSIDERANT que l’article L 5211-20-1 du CGCT dispose que le nombre de sièges de l’organe délibérant d’un EPCI ou leur répartition entre les communes membres peuvent être modifiés dans le but d’établir une plus juste adéquation entre la représentation des communes au sein de l’organe délibérant et l’importance de leur population.

ENTENDU l’exposé de Monsieur le Maire

APRES EN AVOIR DELIBERE,

DEMANDE que l’article 2 des statuts du SAN soit rédigé comme suit : « Le Syndicat d’Agglomération Nouvelle ou SAN est administré par un comité composé de délégués élus par les conseils municipaux des communes membres selon la répartition suivante :

            - moins de 4 000 habitants                                       4 délégués
            - de 4 000 à 6 999 habitants                                     6 délégués
            - de 7 000 à 9 999 habitants                                     7 délégués
            - de 10 000 à 12 999 habitants                                 8 délégués
            - de 13 000 à 15 999 habitants                                 9 délégués
            - de 16 000 à 18 999 habitants                                 10 délégués

Et par tranche supplémentaire de 3 000 habitants : 1 délégué supplémentaire

RAPPELLE que le Conseil Municipal de chaque commune dispose d’un délai de trois mois, à compter de la notification à la commune de la délibération du Comité Syndical, pour se prononcer sur la modification proposée. A défaut de délibération dans ce délai, sa décision est réputée favorable.

RAPPELLE que la décision de modification est subordonnée à l’accord des conseils municipaux se prononçant dans les conditions de majorité prévues à l’article L 5321-1 du CGCT pour la création d’un Syndicat d’Agglomération Nouvelle,

RAPPELLE que la décision de modification est prise par arrêté de Monsieur le Préfet de Seine et Marne.

Vote à l’unanimité.

N°2007/12/02 : VOTE DES TAUX D’IMPOSITION RELATIFS A LA FISCALITE POUR L’ANNEE 2008

Monsieur PARIZIA, Maire Adjoint délégué aux finances, présente les taux d’imposition relatifs à la fiscalité pour l’année 2008, à savoir :
            - Taxe d’Habitation                                           9,50 %
            - Taxe sur le Foncier Bâti                              38,27 % 
            - Taxe que le Foncier Non Bâti                      65,95 %

VU le Code Général des Collectivités Territoriales, VU l’avis de la Commission Finances du 15 novembre 2007

VU la décision du Bureau Municipal du 3 décembre 2007

LE CONSEIL MUNICIPAL,
APRES EN AVOIR DELIBERE,

APPROUVE les taux d’imposition précités pour l’année 2008 :

            - Taxe d’Habitation                                           9,50 %
            - Taxe sur le Foncier Bâti                              38,27 % 
            - Taxe que le Foncier Non Bâti                      65,95 %

Vote à la majorité :
22 voix pour
5 voix contre (Claude MOREL, Dominique VIMONT, Jean Francis DAURIAC, 
Philippe VAN GREVELINGE et Corinne BESSONIES)

N°2007/10/03 : VOTE DU BUDGET PRIMITIF 2008

Monsieur PARIZIA, Maire Adjoint délégué aux finances, informe les membres présents qu’il est nécessaire de procéder au vote du Budget Primitif 2008.

VU le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L.2312-1 et L.2312-2 ; VU l’avis de la Commission Finances du 15 novembre 2007, VU la décision du Bureau Municipal du 3 décembre 2007
LE CONSEIL MUNICIPAL, APRES EN AVOIR DELIBERE, APPROUVE le Budget Primitif, qui se décompose ainsi :

Section Investissement :

            Dépenses                                          5 077 857 €
            Recettes                                            5 077 857 €

 

Section Fonctionnement :

            Dépenses                                          10 081 946 €
            Recettes                                            10 081 946 €

 

Monsieur PARIZIAAdjoint aux finances, remercie tous les services pour le travail réalisé pour établir le budget.

Vote à la majorité :
22 voix pour
5 voix contre (Claude MOREL, Dominique VIMONT, Jean Francis DAURIAC, 
Philippe VAN GREVELINGE et Corinne BESSONIES)

N°2007/12/04 : CHEQUES CADEAUX

Monsieur le Maire informe les membres du conseil Municipal que la Municipalité a décidé d’offrir chaque année une récompense sous forme de chèque cadeau aux lycéens qui ont obtenu leur baccalauréat avec mention.

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Chapitre 1, Article L – 2221 – 1 à L – 2221 – 9, Vu l’avis de la Commission Education du 6 novembre 2007, Vu l’avis du Bureau Municipal du 3 décembre 2007, LE CONSEIL MUNICIPAL, APRES EN AVOIR DELIBERE,

DECIDE d’offrir un chèque cadeau, d’un montant de 50 €, chaque année aux lycéens ayant obtenu le baccalauréat avec mention.

PRECISE que les dépenses sont prévues au budget primitif à l’article 632.

Le Maire et le trésorier principal de Marne la Vallée sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente délibération.

Vote à l’unanimité.

N°2007/12/05 : COLONIES ETE 2008

Monsieur le Maire informe les Membres du Conseil Municipal que la commune organise pour l’été 2008 des séjours de vacances s’adressant aux jeunes de la commune.

VU le Code Général des Collectivités Territoriales, chapitre 1, articles L 2221-1 à L 2221-9,

VU la révision des tranches de quotients familiaux votée par le Conseil Municipal du 23 octobre 2006 par la délibération n°2006/10/14

Monsieur le Maire demande au Conseil Municipal de fixer les participations des familles comme suit :

1 / Les quatre sapins (Gérardmer) : Organisateur : AUTREMENT Loisirs et Voyages

JUILLET : du 18 au 31 juillet 2008                 : 4 places
AOUT    : du 14 au 27 août  2008                  : 2 places

 

Les quatre sapins (Gérardmer) 6/12 ans juillet et août 14 J
  Prix de la place 715,00 €    
A B C D E
237,00 € 340,00 € 432,00 € 517,00 € 608,00 €

 

2/ Ile de Noirmoutier  : Organisateur : AUTREMENT Loisirs et Voyages

JUILLET : du 4 au 15 juillet 2008                   : 4 places
AOUT    : du 3 au 20 août 2008                     : 2 places

 

Ile de Noirmoutier

6/13 ans

juillet

12 J

 

 Prix de la place Juillet

695,00 €

Août

910,00 €

18 J

 

A

B

C

D

E

Juillet

230,00 €

331,00 €

419,00 €

502,00 €

591,00 €

Août

302,00 €

433,00 €

549,00 €

657,00 €

774,00 €

 

3 / LES MIMOSAS-LA NAUTIQUE : Organisateur : AUTREMENT Loisirs et Voyages

JUILLET/AOUT: du 24 juillet  au 7 août 2008                       : 4 places

Les mimosas 12/14 ans juillet/août 15 J
  Prix de la place 830,00 €    
A B C D E
275,00 € 395,00 € 501,00 € 600,00 € 706,00 €

 

4 / LA SALVETAT (Quad et karting) : Organisateur : AUTREMENT Loisirs et Voyages

JUILLET : du 17 au 31 juillet 2008                 : 4 places
AOUT    : du 14 au 28 août 2008                   : 2 places

La salvetat Quad et karting 12/14 ans juillet/août 15 J
  Prix de la place 895,00 €    
A B C D E
297,00 € 426,00 € 540,00 € 647,00 € 761,00 €

 

5/ Verdon passion (Var) : Organisateur : AUTREMENT Loisirs et Voyages

JUILLET : du 17 au 31 juillet 2008                 : 4 places
AOUT    : du 14 au 28 août 2008                   : 2 places

Verdon passion 14/17 ans juillet et août 15 J
  Prix de la place 865,00 €    
A B C D E
287,00 € 412,00 € 522,00 € 625,00 € 735,00 €

6 /  Hola Espana ( Espagne  ) : Organisateur : AUTREMENT Loisirs et Voyages

JUILLET : du 12 au 31 juillet 2008                 : 4 places
AOUT    : du 4 au 23 août 2008                     : 2 places

Hola Espana (Espagne) 14/17 ans juillet/août 20 J
  Prix de la place 1 130,00 €    
A B C D E
375,00 € 538,00 € 682,00 € 816,00 € 961,00 €

Une réduction de 10% sera appliquée sur la participation des familles à partir du deuxième enfant inscrit en colonies de vacances.

Pour les familles bénéficiant des bons CAF, et/ou d’une prise en charge du Comité d’Entreprise ou de l’employeur, ces participations seront déduites du montant à payer par la famille.

Toutefois, quel que soit le montant de ces réductions, il sera demandé, pour chaque enfant, une participation des familles minimum correspondant à :

  •  5% du coût réel du séjour pour les quotients A
  •  7% du coût réel du séjour pour les quotients B
  • 10% du coût réel du séjour pour les quotients C
  • 15% du coût réel du séjour pour les quotients D
  • 20% du coût réel du séjour pour les quotients E

 

Monsieur le Maire demande au Conseil Municipal de fixer les retenues de désistement. En cas d’annulation non justifiée par un cas de force majeure, il sera retenu une somme pouvant varier de 10% à 50% sur le coût réel du séjour soit :

  • 10% du prix du séjour si l’annulation intervient entre la date d’inscription et 30ème jour avant la date du séjour.
  • 20% du prix du séjour entre le 29ème et le 10ème jour avant la date de départ.
  • 25% du prix du séjour à partir du 9ème jour avant la date du départ.
  • 50% du prix du séjour à partir du 5ème jour avant la date du départ

 

Et, en tout état de cause, il restera à la charge des familles le montant du dédit effectivement réclamé par l’organisme du séjour à la Municipalité.

VU l’avis du Bureau Municipal du 3 décembre 2007,

LE CONSEIL MUNICIPAL, APRES EN AVOIR DELIBERE,

ACCEPTE les différents tarifs des participations des familles,

ACCEPTE le principe des retenues pour désistement,

DIT que les recettes seront inscrites au Budget Primitif 2008 à l’article 7067-423-42301.

LE MAIRE et LE TRESORIER PRINCIPAL de Marne la Vallée sont chargés chacun en ce qui les concerne de l’exécution de la présente délibération.

Vote à l’unanimité.

N°2007/12/06 : MONTANT DE LA REDEVANCE D’OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC PAR LES OUVRAGES DE DISTRIBUTION DE GAZ

Monsieur le Maire indique à l’Assemblée que le montant de la redevance pour occupation du domaine public de la commune par les ouvrages des réseaux publics de transport et de distribution de gaz n’avait pas été actualisé depuis un décret du 2 avril 1958. L’action collective des syndicats d’énergie a permis la revalorisation de cette redevance.

VU le décret n° 2007-606 du 25 avril 2007 portant modification du régime des redevances pour occupation du domaine public des communes et des départements par les ouvrages de transport et de distribution de gaz et par les canalisations particulières.

CONSIDERANT qu’il y a lieu de prévoir l’application par la commune de la revalorisation de la redevance ci-dessus mentionnée.

VU l’avis du Bureau Municipal du 3 décembre 2007.

LE CONSEIL MUNICIPAL,
APRES EN AVOIR DELIBERE,

ACCEPTE :

  • de fixer le montant de la redevance pour occupation du domaine public par le réseau public de distribution de gaz au taux maximum en fonction du linéaire exprimé en mètres, arrêté au 31 décembre de l’année précédente ;

 

  • que ce montant soit revalorisé automatiquement chaque année par application à la fois du mètre linéaire à la période susvisée et de l’index ingénierie mesuré au cours des douze mois précédant la publication de l’index connu au 1er janvier. La recette correspondante au montant de la redevance perçue sera inscrite au compte 70323 ;
  • que la redevance due au titre de 2007 soit fixée en tenant compte de la date à laquelle le décret précité est entré en vigueur, et donc au prorata des huit douzièmes des mois entiers de cette année à compter de cette date.

 

AUTORISE Monsieur le Maire à procéder à l’application de la revalorisation de la redevance pour occupation du domaine public par le réseau de distribution de gaz selon les modalités ci-dessus mentionnées.

Vote à l’unanimité.

N°2007/12/07 : SIGNATURE DE L’AVENANT N°1 AU MARCHE POUR L’ENTRETIEN DES BATIMENTS COMMUNAUX ET DES GROUPES SCOLAIRES

Le présent marché a pour objet l’Avenant N° 1 au marché pour l’entretien des bâtiments communaux et des groupes scolaires.

Vu la délibération du Conseil Municipal en date du 4 Juin 2007 N° 2007/06/10, autorisant Monsieur le Maire à signer le marché initial pour l’entretien des bâtiments communaux et des groupes scolaires.

  • Considérant qu’il convient d’adjoindre l’entretien de la partie dortoirs pour le groupe Scolaire Jean Jaurès.

 

Le projet d’avenant d’un montant de 3 012.75 € HT soit  3603.25  € TTC  annuels représente 1.35 % du montant du marché initial (rappel du montant : 267 464.57 € TTC annuels)

Le montant de l’avenant étant inférieur à 5 % du montant du marché initial, la Commission d’Appel d’Offres n’a  pas lieu d’être convoquée.

VU le Code des Collectivités Territoriales,

VU, le Code des marchés Publics,

VU l’avis du Bureau Municipal dans sa séance du 3 décembre 2007.

LE CONSEIL MUNICIPAL
APRES EN AVOIR DELIBERE

APPROUVE le projet d’avenant joint à la présente délibération.

AUTORISE le Maire à signer l’avenant N° 1 au marché pour l’entretien des bâtiments communaux et des groupes scolaires

  • Montant annuel de l’avenant :   HT : 3 012.75 € soit TTC :  3 603.25 €
  • Titulaire du marché initial : Société TEP – 2 Rue du Nouveau Bercy – Immeuble le Levant -94227 CHARENTON LE PONT CEDEX
  • Nouveau Montant du marché après Avenant :

HT : 226 645.33 €                  TTC : 271 067.92 €

Date d’effet de l’avenant N° 1 : 1er Janvier 2008

DIT que les crédits relevant de la présente délibération sont inscrits au Budget 2008

Vote à l’unanimité.

N°2007/12/08 : AVENANT N°1 AU MARCHE DE CONCEPTION REALISATION POUR LA CONSTRUCTION D’UNE CRECHE DE 40 PLACES

Le présent marché a pour objet les travaux supplémentaires pour fondations spéciales

Le marché initial a été signé par délibération N° 2006/10/17 en date du 23 Octobre 2006.

Considérant qu’une étude des sols a été nécessaire pour déterminer la nature du terrain et démarrer les études structure. Ce rapport soulignait la nature d’un terrain composé de remblais et d’argiles avec zones de rétention d’eau en période humide.
Sur les directives du cabinet géotechnique, les ingénieurs béton ont intégré des fondations spéciales de type semelles filantes rigidifiées, armées comme des longrines. La présence de remblais argileux d’épaisseur assez forte et hétérogène et de la nature argileuse des terrains à impliqué le remplacement du dallage sur hérisson initialement prévu par un dallage porté par la structure.

Le coût des travaux supplémentaires pour fondations spéciales s’élève à 128 559.74 € HT soit 153 757.45 € TTC

Le montant de ces travaux représente 12.23 % du montant du marché initial

Le montant de l’avenant étant supérieur à 5 % du montant du marché initial, la commission d’appel d’offres a été convoquée le 3 Décembre 2007.

VU le Code des Collectivités Territoriales,

VU, le Code des  Marchés Publics,

VU l’avis de la Commission d’Appel d’Offres dans sa séance du 3 Décembre 2007,

VU l’avis du Bureau Municipal dans sa séance du 3 Décembre 2007

LE CONSEIL MUNICIPAL
APRES EN AVOIR DELIBERE

APPROUVE le rapport de présentation du projet d’avenant joint à la présente délibération

AUTORISE le Maire à signer l’Avenant N° 1 pour le marché de conception réalisation pour la construction d’une crèche de 40 places

Montant de l’Avenant N° 1 : HT 128 559.74 €   soit    TTC 153 757.45 €
Titulaire du Marché initial : Société MV REALISATION – 37 Avenue du Général de Gaulle –BP 174 – 69643 CALUIRE.

Nouveau Montant du Marché : HT      1 179 434.33 €
                                                  TTC    1 410 603.46 €

DIT que les crédits relevant de la présente délibération sont inscrits au Budget

Vote à l’unanimité :
5 abstentions (Claude MOREL, Dominique VIMONT, Jean Francis DAURIAC, 
Philippe VAN GREVELINGE et Corinne BESSONIES)

N°2007/12/09 : AUTORISATION DE SIGNER LA CONVENTION ET/OU TOUS LES DOCUMENTS SE RAPPORTANT A LA RENOVATION URBAINE

VU le Code Général des Collectivités Territoriales

VU la délibération de la commission permanente du Conseil Régional n° CP 07-733 du 11 octobre 2007,

VU l’avis du Bureau Municipal du 3 décembre 2007

CONSIDERANT la volonté de la commune de préserver l’attractivité de son territoire en garantissant sa cohésion sociale et urbaine afin d’apporter aux habitants un cadre de vie conforme à leurs attentes,

CONSIDERANT le soutien financier de la Région en matière de renouvellement et rénovation urbains

LE CONSEIL MUNICIPAL,  
APRES EN AVOIR DELIBERE

CONSTATE que le montant de la participation du Conseil Régional s’élève à 1 023 750 € pour le Clos d’Emery.

AUTORISE Monsieur le Maire à signer la convention et/ou tous documents relatifs à la rénovation urbaine.

Vote à l’unanimité.

N°2007/12/10 : CREATION D’UN POSTE DE GARDE CHAMPETRE PRINCIPAL

Le Maire de la Commune d’EMERAINVILLE, VU le Code Général des Collectivités Territoriales,

VU la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires,

VU la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale,

CONSIDERANT, qu’il convient de créer un emploi de Garde Champêtre principal

VU l’avis du bureau municipal en date du 3 décembre 2007,

LE CONSEIL MUNICIPAL, APRES EN AVOIR DELIBERE

DECIDE de créer un poste de Garde Champêtre principal

EFFECTIF :

Avant création : 0

Après création : 1

PRECISE que cette création aura effet à compter du 1er Janvier 2008

DIT que Les crédits relevant de la présente délibération sont inscrits au Budget Primitif de l’exercice 2008.

Le Maire et le Trésorier Principal de Marne la Vallée sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente délibération.

Vote à l’unanimité.

N°2007/12/11 : SUPPRESSION DE POSTES

Le Maire de la Commune d’EMERAINVILLE,

VU le Code Général des Collectivités Territoriales,

VU la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires,

VU la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale,

CONSIDERANT, qu’il convient de supprimer un poste d’adjoint administratif de 2ème classe, de un poste de technicien supérieur chef, de 2 postes d’adjoint technique de 1ère classe, de 5 postes d’adjoint technique de 2ème classe et de 2 postes d’adjoint d’animation de 1ère classe pour permettre la mise à jour du tableau des effectifs.

VU l’avis du bureau municipal en date du 3 décembre 2007,

LE CONSEIL MUNICIPAL, APRES EN AVOIR DELIBERE

DECIDE 
de supprimer un poste d’Adjoint administratif de 2ème classe créé par délibération 91.09.15
EFFECTIF :
Avant suppression : 19
Après suppression : 18

de supprimer un poste de Technicien Supérieur Chef créé par délibération 90.05.I
EFFECTIF :
Avant suppression : 1
Après suppression : 0

de supprimer deux postes d’Adjoint Technique de 1ère Classe créés par délibération 92.11.09 pour un poste et 2001.02.02 pour un poste
EFFECTIF :
Avant suppression : 4
Après suppression : 2

de supprimer cinq postes d’Adjoint Technique de 2ème classe créés par délibération 91.09.15 pour trois postes et 90.5.G pour deux postes
EFFECTIF :
Avant suppression : 47
Après suppression : 42

de supprimer deux postes d’adjoint d’animation de 1ère classe crées par délibération 2001.06.09
EFFECTIF :
Avant suppression : 6
Après suppression : 4

PRECISE que ces suppressions prendront effet à compter du 1er janvier 2008

DIT que Les crédits relevant de la présente délibération sont inscrits au Budget Primitif 2008.

Le Maire et le Trésorier Principal de Marne la Vallée sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente délibération.

Vote à l’unanimité.

N°2007/12/12 : ADHESION AU CONTRAT GROUPE D’ASSURANCES DES RISQUES STATUTAIRES DU CENTRE DE GESTION

Le Maire de la Commune d’EMERAINVILLE expose,

- l’opportunité pour la Commune de pouvoir souscrire un ou plusieurs contrats d’assurance statutaire garantissant les frais laissés à la charge de la commune, en vertu de l’application des textes régissant le statut de ses agents

- que le Centre de Gestion peut souscrire un tel contrat pour son compte, en mutualisant les risques.

VU la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale, notamment l’article 26,

VU le décret n° 86-552 du 14 mars 1986 pris pour l’application de l’article 26 (alinéa 2) de la Loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 et relatif aux contrats d’assurances souscrits par les Centres de Gestion pour le compte des collectivités locales et établissements territoriaux,

VU le décret n° 98-111 du 27 février 1998 intégrant les contrats d’assurance des collectivités locales dans le Code des Marchés Publics,

VU le décret n° 2006-975 du 1er août 2006 du Nouveau Code des Marchés Publics relatif à la passation et l’exécution des marchés,

VU l’avis du bureau municipal en date du 3 Décembre 2007,

LE CONSEIL MUNICIPAL, APRES EN AVOIR DELIBERE,

DECIDE

Article 1er :     La commune charge le Centre de Gestion de souscrire pour son compte des conventions d’assurance couvrant les risques statutaires du personnel auprès d’une compagnie d’assurances agréée, cette démarche pouvant être entreprise par plusieurs collectivités territoriales intéressées selon le principe de la mutualisation.

Les caractéristiques de ces conventions seront les suivantes :

- Durée du contrat : 4 ans à effet du 1er janvier 2009
- Régime du contrat : Capitalisation

Article 2 :       La commune autorise le Maire à signer les conventions en résultant

DIT que Les crédits relevant de la présente délibération seront inscrits au Budget Primitif 2009.

Le Maire et le Trésorier Principal de Marne la Vallée sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente délibération.

L’opposition municipale ne votera pas cette délibération, car elle ne connaît pas le montant du contrat.
Monsieur le Maire explique alors que ce montant ne peut encore être connu puisqu’un appel d’offres est lancé par le centre de gestion, ce qui est assez long et la collectivité devait prendre cette délibération suffisamment tôt pouvoir adhérer à ce contrat.
Il s’ensuit une conversation dans laquelle Monsieur DAURIAC demande à Monsieur le Maire d’arrêter « ses conneries ». Sur demande de Monsieur le Maire, Monsieur DAURIAC le prie de s’excuser.

Vote à l’unanimité :
5 abstentions (Claude MOREL, Dominique VIMONT, Jean Francis DAURIAC, 
Philippe VAN GREVELINGE et Corinne BESSONIES)

N°2007/12/13 : Signature du marché pour réalisation d’un parking de 80 places

Le présent marché a pour objet les travaux pour la réalisation d’un parking de 80 places – rue d’Emery.

La procédure retenue est l’appel d’offres ouvert en application des articles 33,57 à 59 du Code des Marchés Publics.

L’avis d’appel public à la concurrence a été transmis au BOAMP en date du 21 Novembre 2007.

La commission d’appel d’offres s’est réunie le 17 Décembre 2007.

VU le Code des Collectivités Territoriales,

VU, le Code des Marchés Publics,

VU l’avis de la Commission d’Appel d’Offres dans sa séance du 17 Décembre 2007.

VU l’avis du Bureau Municipal dans sa séance du 17 Décembre 2007

LE CONSEIL MUNICIPAL
APRES EN AVOIR DELIBERE

AUTORISE le Maire à signer le marché pour la réalisation d’un parking de 80 places et toutes les pièces s’y rapportant avec :

  • La Société  Yves PRIGENT SA – Allée de la Briarde – 77184 Emerainville
  • Pour un montant Hors taxes de   253 608.36   € 
  • soit un Montant Toutes Taxes de   303 315.60  €

Vote à l’unanimité :
5 abstentions (Claude MOREL, Dominique VIMONT, Jean Francis DAURIAC,
Philippe VAN GREVELINGE et Corinne BESSONIES)

DIT que les crédits relevant de la présente délibération sont inscrits au Budget 2008.

Clôture de séance à 22 heures