Cimetière communal : à l’étude…

Face aux nombreuses remarques régulièrement formulées sur les réseaux sociaux à propos de la végétation du cimetière (et sa supposée surabondance dans les allées) il est bon de rappeler que :

▪️Les produits phytosanitaires jadis utilisés par les collectivités sont désormais interdits : il y a donc plus d’herbes qu’avant, c’est vrai.

▪️ La végétation a pu bénéficier de précipitations généreuses cette année : la pousse a donc été naturellement encouragée.

▪️La Ville ne peut s’offrir le luxe d’embaucher un agent donc la mission serait d’arracher les brins d’herbe un à un, jour après jour.

▪️Il serait utile que les particuliers, familles des personnes inhumées, désherbent régulièrement les tombes et leurs proches abords (certains caveaux auraient besoin d’être mieux entretenus).

▪️ La Ville étudie la possibilité de goudronner certaines allées ou, au moins, l’allée principale : mais dans l’opération, notre cimetière ne perdrait-il pas son côté « champêtre » qui, il faut bien le dire, n’est pas si désagréable ? Les élus sont en tout cas conscients que les critiques ne manqueraient pas de pleuvoir si cette décision était prise (d’aucuns regretteraient assurément les fameux brins d’herbe « jadis si bucoliques »).