Actualité

J’aime mon chien, j’aime la forêt

J’aime mon chien, j’aime la forêt

L’Agence des espaces verts de la Région d’Île-de-France (AEV), aménageur et gestionnaire des forêts de Célie et de la Grange et du Boulay (Domaine régional du Maubué), rappelle aux propriétaires de chiens les bons réflexes à adopter pour une promenade sereine et respectueuse de l’environnement. En particulier, elle rappelle que les chiens doivent impérativement être tenus en laisse durant la période de reproduction des animaux.

Le règlement intérieur des forêts régionales précise qu’en période de reproduction, du 15 mars au 15 juillet, tous les chiens doivent être tenus en laisse et ne circuler que sur les allées forestières. Que le reste de l'année, les chiens sont sous la responsabilité de leur maître et ne doivent pas s'écarter des chemins, sauf tenus en laisse.

Préserver la tranquillité des animaux de la forêt

Le dérangement des animaux en période de reproduction (mise bas des mammifères et nidification des oiseaux) reste une situation fréquente.

Par exemple, les chiens repèrent facilement les faons nouveaux nés cachés dans les sous-bois. Ils peuvent les poursuivre, par instinct de prédation ou tout simplement pour jouer. 

Non tenus en laisse, les chiens vont parfois aussi patauger dans les mares (nombreuses en forêt de Célie), entraînant la destruction de pontes de crapauds, grenouilles et tritons* par exemple.

* La plupart des espèces d’amphibiens sont des espèces protégées au niveau national : la destruction de leurs pontes, des jeunes ou même des adultes est répréhensible.

Veiller à ce que son chien ne soit pas blessé par d’autres animaux

Déranger les animaux en période de reproduction peut également mettre en danger les chiens eux-mêmes.

Les agents forestiers de l’AEV témoignent d’incidents de chiens blessés par des laies (femelles sangliers) accompagnées de leurs petits. Pressentant le danger pour leurs marcassins, celles-ci peuvent se montrer agressives pour défendre leur progéniture.

Une amende de 135€ pour les maîtres contrevenants

Ne pas tenir son chien en laisse en forêt pendant la période de reproduction peut exposer le maître au paiement d’une amende forfaitaire de 135€ (contravention de la 4ème classe), pouvant aller jusqu’à 750€.

Arrêtés du 16 mars 1955 relatif à l’interdiction de la divagation des chiens et du 31 juillet 1989 relatif à la police de la chasse et du code forestier.

Divagation des chiens : interdite toute l’année

Un chien est en état de divagation (article L 211-23 du Code Rural) s'il n'est plus sous la surveillance effective de son maître ou éloigné de plus de 100 mètres, ou abandonné.

La divagation des chiens est réglementée par l’arrêté du 16 mars 1955 modifié par l’arrêté du 31 juillet 1989 qui stipule : « Pour prévenir la destruction des oiseaux et de toutes espèces de gibier et pour favoriser leur repeuplement, il est interdit de laisser divaguer les chiens dans les terres cultivées ou non, les prés, les vignes, les vergers, les bois, ainsi que dans les marais et sur le bord des cours d’eau, étangs et lacs ».

L’AEV protège et aménage les espaces naturels d’Île-de-France. Créée en 1976, l’Agence des espaces verts de la Région d’Île-de-France est un établissement public régional qui imagine et organise le territoire pour que, demain, chaque Francilien vive dans un meilleur environnement. Tous les jours, sur environ 15 000 hectares de propriétés régionales, les agents de l’AEV gèrent les forêts et les sites écologiques pour en préserver toute la richesse et protègent les zones agricoles périurbaines.

Pour en savoir plus : www.aev-iledefrance.fr

https://www.facebook.com/aev.idf/   http://twitter.com/aeviledefrance