Actualité

COVID-19 - Informations à connaître

Les vacances ont commencé lundi 12 avril.

A venir -  Lundi 26 avril : retour en classe pour les maternelles et les élémentaires. Une semaine de travail à la maison pour les collégiens. 

Le 3 mai : retour en classe pour tous.

 

Les accueils de loisirs, suspendent leurs activités.


Pendant ces vacances, les enfants de parents exerçant des professions indispensables à la lutte contre le Covid-19* sont reçus au CLAEM Jean-Jaurès

Par ailleurs, toutes les crèches sont fermées jusqu’au 23 avril : mais là aussi, les enfants de parents exerçant des professions indispensables à la lutte contre le Covid-19* sont accueillis (à la crèche des Petits Princes).


À la Maison de la Famille : le RAM (relais assistantes maternelles) et la ludothèque suspendent leurs activités. Les services emploi et logement accueillent les habitants, mais uniquement sur rendez-vous  01 60 05 99 51.

En Mairie : comme c’est déjà le cas, les agents peuvent recevoir les habitants mais uniquement sur rendez-vous. Réussite éducative 01 60 05 99 90 – Urbanisme 01 60 05 99 69 – CCAS 01 60 05 99 74 – État-Civil 01 60 05 99 80

En Mairie : depuis ce mardi, tous les agents qui peuvent télétravailler le font. Les ATSEM (personnel communal dans les écoles) ne viennent pas travailler mais leurs salaires ne bougeront pas. Les vacataires sont payés sur un temps scolaires (5 heures par jour) comme lors du premier confinement 2020.


Professions indispensables à la lutte contre le Covid-19* 

  • Les personnels des établissements de santé.
  • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes.
  • Les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie et les ambulanciers.
  • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise.
  • Les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux : EHPAD et EHPA (personnes âgées), établissements pour personnes handicapées, services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables), services infirmiers d’aide à domicile, lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé, appartements de coordination thérapeutique, CSAPA et CAARUD, nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus.
  • Les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée.
  • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
  • Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire).